Les élèves de 2e et 3e degrés du secondaire peuvent à nouveau fréquenter l’école à plein temps

Presque tous les élèves du secondaire peuvent à nouveau fréquenter l'école à plein temps. Depuis ce lundi, c’est aussi le cas pour les élèves du deuxième (14 à 16 ans)et troisième degré ( de 16 à 18 ans) de l'enseignement secondaire. En Communauté flamande il ne s’agit pas d’une obligation. Une petite minorité des écoles a décidé de continuer avec le régime actuel. A savoir, un enseignement à distance à temps partiel (50%).

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, explique Pieter-Jan Crombez de l'enseignement catholique. "C'est peut-être parce que l'enseignement à distance est considéré comme un succès, tant par le personnel que par les élèves. Ou parfois, l'analyse des risques ne permet tout simplement pas de recevoir tous les élèves à l'école. Cela dépend évidemment du nombre de salles de classe disponibles, de la taille de la cour de récréation, ou encore de la largeur des couloirs", explique Pieter-Jan Crombez. En ce qui concerne l’enseignement officiel dit de Communauté, une poignée d'écoles poursuivent également l'enseignement à distance à temps partiel.

Le fait que les écoles ouvrent à plein temps juste après le week-end au cours duquel les terrasses ont été autorisées à ouvrir fait craindre à certains une augmentation des nouveaux cas. Mais les différents réseaux d’enseignement se veulent rassurants.

"Si une chose est clairement ressortie de l'année écoulée, c'est que les mesures prises à l'école sont très strictes et font l'objet d'un contrôle approfondi. Nous sommes conscients que cela est nécessaire si nous voulons accueillir le plus grand nombre possible d'élèves à l'école. En cas d'épidémie, il y a toujours des mesures qui peuvent être prises localement. 

Le CLB -Centrum voor Leerlingenbegeleiding (Centre Psycho-Médico-Social) examinera ensuite la bonne approche en collaboration avec l'Agence des soins et de la santé", précise Pieter-Jan Crombez.
 

Les plus consultés