Pourquoi les fraises sont-elles si chères cette année ?

En raison des mauvaises conditions météo ces dernières semaines, les producteurs de fraises de Flandre orientale connaissent des problèmes de récolte. C'est le cas d'Alain Luts, de Fresa Aardbeien à Beveren : "Beaucoup de plants qui devraient en principe être récoltés ces jours-ci, sont en retard à cause des nuits froides et du temps automnal durant la journée."

On doit donc s'attendre à un léger ralentissement de la récolte de fraises en Flandre orientale au cours des prochaines semaines. En raison des mauvaises conditions météorologiques, seules les fraises des serres chauffées sont prêtes à être vendues. Or c'est précisément durant cette période qu'il y a une forte demande, également de l'étranger. "Le marché doit être approvisionné par les fraises des serres chauffées, mais ce stock devient trop mince", explique Alain Luts de Fresa Strawberries à Beveren.

Des prix plus élevés

Nous devons maintenant attendre la récolte des serres non chauffées, mais durant la transition, il pourrait y avoir une pénurie. "Il n'y a pas de forte pénurie pour le moment, mais il n'y a certainement pas non plus d'offre excédentaire", déclare Alain Luts. "Vous allez actuellement payer 4,5 euros pour un ravier de fraises et pour le mois de mai c'est assez rare".

Les fêtes des fraises à Melsele annulées

Les "Melseelse Aardbeifeesten" sont également annulées. "Normalement, le week-end prolongé de l'Ascension est la période traditionnelle du festival de la fraise, dont le point culminant est l'élection de la princesse des fraises", explique Ann Cools du comité de la fraise (CD&V). L'élection de la princesse des fraises 2021 a été reportée au 25 septembre, mais les 10 candidats ont été présentés début avril. En 2022, l'élection aura 60 ans et Cools veut certainement maintenir le concours. "S'il n'y avait plus de concours pendant deux ans, nous craignons une rupture de la tradition", soupire-t-elle.

Les plus consultés