Conflit israélo-palestinien : nouvelles manifestations à Gand, Anvers et Bruxelles

Environ 1.000 partisans de la cause palestinienne se sont rassemblés ce dimanche à Gand (Flandre orientale, photo), dans le centre de la ville. La manifestation avait été demandée, mais non autorisée par le bourgmestre Mathias De Clercq (Open VLD). La police n'est pas intervenue mais était présente. A Anvers, près de 500 personnes ont organisé une action de solidarité avec la population palestinienne. A Bruxelles, où quelque 3.000 personnes avaient manifesté samedi leur soutien aux Palestiniens, plusieurs centaines de personnes ont exprimé ce dimanche leur solidarité avec Israël.

Un événement Facebook annulé prévoyait, à Gand, une centaine de manifestants qui voulaient exprimer leur mécontentement face à la violence au Moyen-Orient lors d'une "Marche pour la Palestine". Mais ce dimanche la police a dénombré, contre toute attente, un millier de personnes dans le centre-ville. Elles se sont rassemblées sur le Korenmarkt, en soutien aux Palestiniens.

A Anvers, plus de 450 personnes participaient à une action de solidarité avec le peuple palestinien: près de 300 étaient rassemblées sur la Groenplaats et près de 150 sur la Steenplein. Ces rassemblements n'ont généré aucun incident.

"Nous avons été touchés par les images que nous avons vues sur les réseaux sociaux et par les récits rapportés par des amis ou des connaissances", expliquait Véronique Coteur de l’organisation Intal. "Nous avons vu les mobilisations d’hier à Bruxelles et avons voulu faire aussi quelque chose à Anvers, où nous résidons".

A Maasmechelen (photo), dans le Limbourg, quelques 150 personnes se sont retrouvées sur la Place de l’Europe à Eisden. "Si l’on considère les règles internationales, il est clair qu’il s’agit d’un territoire occupé", soulignait un manifestant. "Les politiques ne doivent pas seulement mettre des pays tels que la Russie et l’Iran sous pression quand il s’agit du respect des droits de l’homme, mais aussi Israël, que nous considérons comme faisant partie de l’Occident".

Devant l’ambassade d’Israël, dans la commune bruxelloise d’Uccle (photo), quelques centaines de personnes se sont rassemblées ce dimanche pour exprimer leur soutien à Israël.

"Cela me fait beaucoup de peine de voir comment nos amis et notre famille en Israël, comment toute la population d’Israël sont à nouveau victimes du terrorisme. Nous sommes rassemblés pour exprimer notre soutien ferme à Israël", expliquait Gregory Cosman qui organisait la manifestation.

"La seule solution à la situation au Moyen-Orient est de faire la paix avec les Palestiniens, mais entretemps nous devons contrecarrer le Hamas, qui est une organisation terroriste".

Les plus consultés