Le ministre Wouter Beke espère voir les 16-17 ans vaccinés pour le 11 juillet

Le ministre flamand de la Santé estime que les jeunes de 16 et 17 ans pourront être vaccinés contre le covid d'ici à la date symbolique du 11 juillet, jour de la Fête de la Communauté flamande. C’est ce que Wouter Beke (photo archives) a indiqué ce dimanche sur le plateau de VTM Nieuws. Jusqu’à présent il n’était question que de vacciner les adultes, les vaccins n’ayant pas encore été suffisamment testés sur les mineurs d’âge.

Le ministre démocrate-chrétien avait fait du 11 juillet une échéance pour la vaccination (première dose) des adultes volontaires en Flandre. Un nouvel avis du Conseil supérieur de la Santé devrait recommander la vaccination pour les jeunes de 16 et 17 ans aussi, déclare Wouter Beke. Il espère donc que ces jeunes puissent être vaccinés pour le 11 juillet également.

Tout dépend encore des livraisons, nuance cependant le ministre. La Task Force vaccination souligne que la vaccination des 16 et 17 ans ne pose pas de problème logistique, car elle ne devrait prendre que deux à trois jours à ajouter au programme.

La vaccination des 12 à 15 ans est aussi à l'étude, mais des données supplémentaires sont encore attendues, ainsi qu'un avis de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

Ce lundi débute la phase grand public de la campagne de vaccination, maintenant que toutes les invitations ont été envoyées aux personnes de moins de 65 ans. "Nous sommes sur la bonne voie", déclarait Wouter Beke.

L'objectif initial d'avoir vacciné complètement (2e dose comprise, si indiquée) tous les Flamands d'ici la fin du mois d’août devrait même être atteint quinze jours plus tôt, estime le ministre flamand de la Santé, notamment grâce à la réduction du délai entre 1re et 2e dose pour le vaccin AstraZeneca. La Task Force vaccination considère aussi cette échéance comme tenable.

Les plus consultés