Covid-19: les chiffres de l’épidémie continuent à baisser

La tendance à la baisse se confirme ce vendredi pour tous les indicateurs de l'épidémie de coronavirus. C’est ce qu’indiquent les chiffres de l'Institut Sciensano. Au total, 1.642 personnes sont hospitalisées pour une infection au Covid-19 (-14%), dont 562 aux soins intensifs (-13%) et 361 qui y reçoivent une assistance respiratoire.

Ce jeudi, 121 personnes ont été admises à l’hôpital avec des symptôme de coronavirus, alors que 167 patients pouvaient le quitter, après traitement.

Entre le 11 et le 17 mai, quelque 2.118 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés chaque jour en moyenne, ce qui représente une baisse de 26% par rapport à la semaine précédente. Le nombre de tests a cependant également diminué (-21%) avec quelque 41.100 tests réalisés quotidiennement en moyenne.

Le nombre de décès baisse lui de 43% en une semaine et passe sous la barre des 20 décès quotidiens. Au total, l'épidémie a causé la mort de 24.794 personnes en Belgique depuis mars 2020.

Entre le 14 et le 20 mai, près de 124 admissions à l'hôpital par jour (123,9) ont été recensées pour une infection au coronavirus. Il s'agit d'une baisse de 20%. Le taux de reproduction du virus reste lui estimé à 0,88. Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir.

Reprise des soins non urgents dans les hôpitaux flamands

Grâce à la diminution du nombre de patients Covid, les hôpitaux flamands peuvent à nouveau passer à la phase 1B, avec la reprise des soins non urgents. Les hôpitaux de Bruxelles, du Hainaut et de Namur restent par contre en phase 2A.

La baisse des chiffres de l'épidémie a libéré des lits dans les unités de soins intensifs, laissant à nouveau de la place pour les soins qui ne concernent pas le Covid. "Il s'agit d'interventions qui ont été reportées pendant un certain temps, notamment des pontages cardiaques, des interventions à l'artère carotide ou certains traitements contre le cancer", explique Marcel Van Der Auwera du SPF Santé publique.

"Ces opérations sont toutes suivies par un séjour aux soins intensifs." La phase 1B signifie que la moitié des lits sont réservés aux patients Covid, contre 60% dans la phase 2A.

Lundi, l'intercommunale luxembourgeoise de soins de santé Vivalia avait déjà annoncé que les hôpitaux généraux de la province de Luxembourg retournaient à la phase 1B.

Les plus consultés