JDM

Noa Lang réagit après avoir été accusé d’antisémitisme : "Je ne voulais offenser personne"

Le joueur brugeois a réagi pour la première fois après les nombreuses critiques qui avaient suivi la diffusion sur les réseaux sociaux d’une vidéo dans laquelle le Néerlandais entonne un chant sur les Juifs "Liever dood dan Sporting-Jood" (Plutôt mourir que d’être un Juif du Sporting). Les supporters d’Anderlecht sont souvent surnommés « Juifs » par leurs rivaux brugeois. Une appellation qui vaut d’ailleurs aussi pour les supporters de l’Ajax Amsterdam, l’ancienne équipe de Noa Lang.

Un jour plus tard, Noa Lang a présenté ses excuses sur Instagram. "Je suis l'enfant d'un père surinamais et d'une mère néerlandaise", a-t-il écrit. "Donc le racisme et les préjugés sont bien connus de moi."

"J'ai chanté après avoir remporté le titre avec tout mon enthousiasme, avec les supporters, que j'ai pu rencontrer pour la première fois. En tant qu'ancien joueur de l’Ajax, je connais comme personne les surnoms des équipes de football."

"Je ne voulais offenser personne. Pour moi, ce dossier est désormais clos et je n'y reviendrai pas", conclut-il. Pour Lang, l'affaire est donc réglée, mais reste à voir si ce sera vraiment le cas pour le parquet de la ligue belge de football qui examine des sanctions éventuelles à l'encontre du joueur néerlandais.

La Pro League "déplore" le chant entonné par Noa Lang et les supporters brugeois

L’instance du football professionnel belge, la Pro League a réagi à son tour vendredi à la polémique autour de Noa Lang et "déplore" le chant entonné par le joueur brugeois lors de la fête du titre jeudi.).

"Le racisme et l'antisémitisme n'ont pas leur place dans notre société. Les chants qui visent des groupes de population ne doivent plus être banalisés', a réagi la Pro League qui a ajouté qu'elle "demandera des explications au club par rapport au comportement de ses joueurs et de ses supporters concernant les chants offensants qui ont été scandés après le match".

Plus tôt vendredi, le Club Bruges avait également réagi en défendant son joueur. "Lorsque Noa Lang a chanté avec nos supporters hier soir après avoir remporté le titre de champion, il n'y avait aucun sous-entendu antisémite", a écrit le Club. "Noa n'a pas voulu blesser ou insulter qui que ce soit de quelque manière que ce soit et nous sommes désolés si cela s'est produit. Le Club s'engage à favoriser l'inclusion et la diversité. Toute la famille du Club espère poursuivre la célébration du titre de manière positive."
 

Les plus consultés