Les recherches dans le parc national de la Haute Campine pour retrouver Jürgen Conings sont terminées 

Le parquet fédéral a annoncé samedi dans un communiqué que les recherches menées dans le parc national Haute campine étaient achevées mais que le fugitif, Jürgen Conings, n'avait pas encore été retrouvé. Par contre une série de perquisitions ont été menées dans toute la Flandre. Jürgen Conings est désormais également recherché à l'international. Son nom et deux photos se trouvent en effet sur le site d'Interpol. L'homme figure sur la liste des 'wanted persons' pour menaces d'attaques contre des personnes et le régime, selon Interpol.

La traque de Jürgen Conings semble se déplacer de la zone autour du parc national de Haute Campine (Limbourg) vers la sphère privée du militaire en cavale. Durant la nuit de vendredi à samedi, une dizaine de perquisitions ont ainsi été menées, notamment chez des personnes ayant des sympathies avec l'extrême droite, rapporte samedi Het Laatste Nieuws. Le parquet fédéral n'était pour l'heure pas en mesure de confirmer cette information.

Une perquisition a notamment été menée au domicile de l'ancien militaire Tomas Boutens, qui avait été condamné en 2014 à cinq ans de prison pour son appartenance au groupe néo-nazi "Bloed, Bodem, Eer en Trouw", a-t-il lui-même indiqué sur Facebook.

Le parquet fédéral a confirmé que le domicile de Jürgen Conings avait été également perquisitionné, mais il n'a pas commenté davantage.

Les autres perquisitions ont eu lieu chez des personnes soupçonnées d'avoir aidé ou d'encore aider le fuyard à se cacher ces derniers jours.
 

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés