Covid-19: le cap des 500 patients aux soins intensifs est imminent

Le nombre de personnes hospitalisées en raison d'une infection au coronavirus continue de diminuer, si l’on en croit les chiffres de l'Institut Sciensano publiés ce jeudi. Le nombre de nouveaux cas a lui augmenté entre le 17 et le 23 mai par rapport aux sept jours précédents, mais comme ceux-ci comprenaient un jour férié (l'Ascension le 13 mai) durant lequel moins de tests ont été effectués. Il est donc difficile de comparer les données.

Entre le 20 et le 26 mai, une moyenne de 105 admissions à l'hôpital ont été recensées chaque jour pour une infection au coronavirus. Cela représente une baisse de 18% par rapport à la semaine précédente. Il y a encore 1.462 patients Covid (-14%) à l'hôpital, dont 508 dans les unités de soins intensifs (-14%). Quelque 318 d’entre eux bénéficient d’une aide respiratoire.

Ce mercredi, 108 personnes étaient admises à l’hôpital avec des symptômes de coronavirus, alors que 201 patients pouvaient quitter l’hôpital, après traitement.

Au cours de la période du 20 au 26 mai, il y a eu en moyenne 18 décès en raison du coronavirus par jour. Cela représente une diminution de 11% sur une base hebdomadaire. Au total, l'épidémie a causé la mort de 24.889 personnes en Belgique.

Entre le 17 et le 23 mai, 2.410 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés chaque jour en moyenne, ce qui représente une hausse de 15% par rapport à la semaine précédente, mais il y a également eu 19% de tests en plus par jour (49.826). Le taux de positivité est de 5,4 %. Le taux de reproduction du virus est lui estimé à 0,85. Lorsqu'il est inférieur à 1, cet indicateur signifie que l'épidémie tend à ralentir.

Depuis le début de l’épidémie dans notre pays, 1.052.652 cas de contamination ont été recensés.

Pour ce qui est de la campagne de vaccination, 4.440.698 personnes avaient reçu une première dose d’un vaccin anti-Covid mardi. Cela représente 48% de la population adulte. Et 1.764.114 personnes ont déjà reçu également une deuxième dose (si nécessaire).

La Communauté germanophone a proportionnellement vacciné davantage de ses citoyens (56,1% des adultes) que la Wallonie (50,3%), la Flandre (48,6%) et enfin Bruxelles (37,1%).

Les plus consultés