Sabine Joosten

Décès d’un enfant ou du conjoint ? L'allongement du congé de deuil à 10 jours approuvé

La commission des Affaires sociales a approuvé mercredi à l'unanimité une proposition de loi portée par la députée CD&V Nahima Lanjri visant à allonger le congé de deuil. Celui-ci passera de trois à dix jours, soit trois jours à prendre entre le décès et les funérailles du proche, et sept jours dans l'année qui suit le décès. Le texte doit encore passer par la Chambre en séance plénière avant que l'allongement ne devienne effectif.

Ces dix jours seront rémunérés à 100% et applicables tant aux salariés qu'aux indépendants et aux fonctionnaires. Ce congé s'appliquera aux personnes qui perdent leur enfant ou leur conjoint.

La Ligue des familles a salué ce vote dans un communiqué. "Ceci ne peut être qu'une première étape", a estimé son directeur général Christophe Cocu. "Nous appelons maintenant les députés à poursuivre le travail en faveur d'un dispositif complet de soutien à ces familles: aide financière, soutien psychologique, simplification administrative etc."
 

Les plus consultés