Une vache tuée par un loup à Oudsbergen

Une vache qui se trouvait dans un pâturage à Oudsbergen dans le Limbourg a été tuée. L'Agence pour la nature et les forêts confirme qu'il s'agit bien de l'œuvre d'un loup. La principale organisation agricole de Flandre, le Boerenbond se dit inquiet : "Protéger tous les pâturages où se trouvent des vaches coûterait beaucoup trop cher".

Des analyses ADN doivent encore le confirmer, mais tout indique qu’il s’agit de l'œuvre d'un loup, confirme l'Agence pour la nature et les forêts, en néerlandais Agentschap voor Natuur en Bos (ANB). "Notre garde forestier s'est rendu sur place et a fait les constatations nécessaires. Il a également trouvé une empreinte de patte", déclare Jeroen Denaeghel, porte-parole de l'ANB.

ANB souligne qu'il s'agit d'un cas exceptionnel. "Dans cette région, il n'y a jamais eu de vache victime d'un loup. Cela s'est déjà produit dans la province d'Anvers, mais il s'agissait d'un loup de passage qui a attaqué une vache affaiblie. Mais nous prenons cela très au sérieux et nous allons enquêter sur toutes les circonstances."

Une autopsie va à présent être pratiquée sur la vache, par des chercheurs de l'Université de Gand. Selon le propriétaire de la vache, l'animal était en parfaite santé.
 

Inquiétude du Boerenbond

Le Boerenbond trouve cet incident très inquiétant. "Si c'est le début d'autres attaques contre les vaches, alors nous craignons le pire", déclare Peter Bruggen. "Ensuite, nous nous tournerons vers les spécialistes du loup pour savoir comment traiter cette question." Protéger des loups tous les pâturages où se trouvent des vaches n'est pas faisable, pense Peter Bruggen. "Le territoire des loups dans le Limbourg est très vaste. Ces clôtures coûteront beaucoup d'argent et devront également être entretenues."

Le Boerenbond souhaite que le protocole sur les loups soit adapté et demande une consultation avec Agentschap Natuur en Bos. "Nous devons voir comment ils veulent gérer cela, nous ne voulons pas attendre que cela se reproduise. Ce loup constitue-t-il un problème ou pas ? Dans le protocole actuel sur les loups, il n'y a rien concernant les attaques sur les vaches, je pense que cela devrait être modifié."

Lode Ceyssens (CD&V), le bourgmestre d'Oudsbergen, pense qu'une intervention est nécessaire. "S'il y a des dégâts, des mesures peuvent être prises, le règlement européen le permet aussi." Selon Ceyssens, il y a un problème avec ce loup. "Personnellement, je pense qu'il devrait être possible d'attraper ce loup, afin qu'il puisse être relâché dans une plus grande zone.
 

Les plus consultés