Des règles (trop) strictes à respecter pour regarder l’Euro 2020 sur écran géant

Vous voulez suivre le championnat d'Europe de football sur grand écran dans les semaines à venir ? En principe si tous les voyants restent au vert, ce sera possible mais en respectant des conditions très strictes. C'est ce qui ressort de la circulaire du ministre de l'Intérieur qui a été envoyée aux bourgmestres et que l'on peut trouver dans Het Nieuwsblad.

Vendredi prochain, le championnat d'Europe de football débute avec le match Turquie-Italie. Un jour plus tard, les Diables rouges joueront leur premier match contre la Russie. Pour les villes et communes ou les organisateurs d'événements qui souhaitent installer un écran géant, il existe des règles strictes pendant ces périodes de match.

  • Dans la circulaire envoyée par le ministère de l'Intérieur aux bourgmestres, il est recommandé que ces événements se déroulent autant que possible en plein air.
  • Il est préférable d’utiliser un système de réservation afin d'éviter les grands rassemblements.
  • Le lieu de l'événement doit être fermé afin que les personnes supplémentaires ne puissent pas se joindre à l'événement.
  • Les écrans sur les terrasses et les places doivent être installés de manière à ce que les personnes extérieures ne puissent pas suivre l'événement. De cette façon, les rassemblements autour de l'événement seront évités.
  • A l'extérieur, un maximum de 400 personnes sont autorisées, à l'intérieur 200, comme prévu pour tous les événements à partir du 9 juin.
  • Si des boissons sont proposées, les consommateurs doivent s'asseoir par groupes de 4.
  • S'il n'y a pas de restauration, les gens peuvent aussi se mettre debout par groupes de 4. 1,5 mètre séparant chaque groupe de 4, qui ne doivent pas se tenir à distance les uns des autres.
  • Il doit y avoir un contrôle d'accès à l'entrée pour vérifier l'absence d'objets dangereux.

"Dans de telles conditions ces événements ne sont pas économiquement viables"

Selon Pieter Verhoeven de Nomad Events, qui organise les « fans zones », il ne sera pas facile de maintenir les spectateurs sur leurs sièges. "Si vous avez vu les images de la célébration du titre de champions à Bruges, vous savez qu'il est très difficile de maintenir un public, qui a l'habitude de célébrer chaque but de manière exubérante, sur son siège."

Pieter Verhoeven trouve également regrettable que la circulaire ne tienne pas compte de la surface disponible. "Réunir 400 personnes dans un jardin de 400 mètres carrés c'est complètement différent que de le faire dans un grand espace comme nous le faisons." Verhoeven estime aussi que de tels événements ne sont pas économiquement viables.
 

Les plus consultés