Lovis Corinth, Bloemen, Olieverf op doek, 81 x 66cm, 1913 © KMSKB, Brussel / foto: Photo d'Art Speltdoorn & Fils

Un tableau volé par les nazis restitué à ses propriétaires par le Musée des Beaux-Arts de Bruxelles

L'oeuvre qui appartenait à une famille juive avait été saisie durant la Seconde Guerre mondiale par les nazis à Bruxelles, et figurait au musée en tant qu'art spolié.

Cette restitution de ce tableau Blumenstilleben de 1913 fait suite à une plainte du cabinet d'avocats berlinois Von Trott zu Solz Lammek, une autorité en matière d'art spolié par les nazis.

Ce bureau a introduit une demande de restitution en 2016 déjà mais la procédure a pris du temps. Le Secrétaire d'Etat compétent pour la politique scientifique Thomas Dermine (PS) a désormais apposé sa signature. Il affirme se réjouir que la peinture puisse être retournée à la famille de l'artiste. "C'est sans doute un bien petit geste mais c'est une réparation pour une spoliation lâche qui prouve aussi que nous ne devons jamais perdre confiance en la justice".

Blumenstilleben est parvenu en Belgique via une famille juive qui fuyait. Après la Libération, la peinture a été retrouvée dans un entrepôt où les nazis stockaient des œuvres d'art spoliées. En 1951, le tableau a été donné au Musée des Beaux-Arts de Bruxelles.
 

Lovis Corinth, Bloemen, Olieverf op doek, 81 x 66cm, 1913 © KMSKB, Brussel / foto: Photo d'Art Speltdoorn & Fils

Les plus consultés