"Frein d’urgence" pour les zones à haut risque, l'horeca ouvert jusqu’à 23h30, à 75.000 aux grands événements

Le Comité de concertation (Codeco), qui rassemble les différents gouvernements du pays, a pris ce vendredi après-midi une série de décisions concernant les conditions dans lesquelles les citoyens pourront voyager durant l'été et rentrer en Belgique, mais aussi à propos des heures d’ouverture des cafés et restaurants et du nombre de participants aux événements de grande envergure. Le Codeco propose en outre dix astuces pour se protéger au mieux cet été contre la propagation du coronavirus, que l’on ait déjà été vacciné ou pas.

A partir du mercredi 9 juin, les établissements du secteur Horeca pourront rouvrir en salle (à l’intérieur), a confirmé le Premier ministre Alexander De Croo lors de la conférence de presse qui faisait suite au Comité de concertation. L’heure de fermeture a été uniformisée à 23h30 - "pour éviter des situations absurdes", expliquait le ministre Vincent Van Quickenborne à la VRT -, ce qui veut dire que cafés et restaurants pourront maintenir leur établissement ouvert tant à l’intérieur qu’en terrasse jusqu’à cette heure-là. Actuellement la fermeture des terrasses est imposées à 22h.

La différence d’heure d’ouverture envisagée entre l’intérieur et l’extérieur a donc finalement été gommée. L'heure d'ouverture des cafés et restaurants passe quant à elle de 8h à 5h du matin. Ce qui permet d’organiser davantage de petits-déjeuners. Pour l’instant, la règle de 4 personnes maximum autour d’une table est maintenue. Ce qui parait logique, étant donné qu’on ne peut recevoir que quatre personnes maximum chez soi.

Dès le 13 août, les grands événements à l’extérieur pourront accueillir un maximum de 75.000 participants, tout en respectant le protocole Covid. Il s’agit d’événements tels que les festivals Pukkelpop et Tomorrowland ou la Formule 1.

Les participants à ces événements devront disposer d’une couverture vaccinale complète (+ 2 semaines) ou montrer patte blanche à l’aide d’un test PCR négatif (de moins de 72 heures). Il se peut en outre que l’on organise des tests rapides antigéniques sur place.

Voyages à l’étranger: ce qui sera possible

Les retours en Belgique de voyages à l’étranger figuraient aussi sur la table du Codeco ce vendredi. Un sujet attendu avec impatience par les particuliers, mais aussi les tour-opérateurs et les mouvements de jeunesse, notamment.

Le Comité de concertation a ainsi décidé que les personnes rentrant d’une zone qualifiée de "verte" ou "orange" ne devront pas faire de test ni se mettre en quarantaine. Les personnes rentrant de "rouge" mais qui disposent d’un certificat covid numérique européen attestant d’une vaccination complète depuis au moins deux semaine, ou d’un test PCR négatif (< 72 heures) ou d’un certificat de rétablissement ne doivent pas se mettre en quarantaine.

Celles qui ne sont pas vaccinées complètement depuis au moins deux semaines devront bien se faire tester, à partir de l’âge de 12 ans. Les personnes qui se font tester à leur arrivée (jour 1 ou jour 2) ne doivent pas se mettre en quarantaine.

Le Premier ministre De Croo avait déjà annoncé jeudi que deux tests PCR seront donnés gratuitement aux citoyens qui partent en voyage à l’étranger ou se rendent à un festival tout en n’étant pas entièrement vaccinés. La capacité de test sera encore accrue dans le pays.

Les non-résidents en Belgique et qui veulent entrer dans notre pays pendant l’été ne devront pas se faire tester ni effectuer de quarantaine. Ceux qui arrivent d’un pays en zone rouge devront aussi avoir été entièrement vaccinés depuis au moins deux semaines (certificat covid européen), présenter un test PCR négatif récent ou un certificat de rétablissement pour ne pas devoir se mettre en quarantaine.

Les personnes qui arrivent d’un pays en dehors de l’Union européenne doivent être complètement vaccinées (+2 semaines) avec l’un des vaccins agréés par l’Europe et passer un test PCR le jour de leur arrivée. Si le test est négatif, ces personnes ne doivent pas respecter de quarantaine.

Le Codeco a également prévu un "frein d’urgence" pour éviter des contaminations avec des variants très contagieux qui résisteraient à la vaccination. Concrètement, les habitants de Belgique de retour d'une zone à haut risque, caractérisée par des variants préoccupants, devront respecter dix jours de quarantaine obligatoire, avec tests PCR aux jours 1 et 7, même pour les personnes vaccinées.

Les non-résidents et les non-Belges qui voudraient venir en Belgique depuis ces zones seront interdits d'entrée, à l'exception des déplacements essentiels du personnel de transport et des diplomates, qui devront toutefois respecter une quarantaine de 10 jours avec tests PCR.

Départs de Belgique : Les personnes disposant d’un certificat covid numérique peuvent voyager librement sur le territoire des États membres de l’Union européenne. Il s’agit du principe de base, mais les pays de destination peuvent toujours décider d’y assortir des conditions connexes. Il est dès lors très important de vérifier suffisamment au préalable les conditions de voyages précises en vigueur dans le pays de destination ou de transit. Et cela, pour éviter des mauvaises surprises.

L’utilisation du Passenger Location Form demeure inchangée. La distinction entre voyages professionnels et non professionnels, quant à elle, tombe : à partir du 1er juillet, les personnes qui effectuent un voyage professionnel devront aussi remplir le PLF, en lieu et place de l’outil Business Travel Abroad (BTA).

Nicolas Maeterlinck

Dix astuces pour bien se protéger pendant l’été

Le Codeco a également élaboré dix "astuces" pour se protéger un maximum cet été contre le virus. En voici la liste :

- Faites-vous vacciner
- Lavez-vous les mains régulièrement et suivez les règles d’hygiène de base quand vous toussez ou éternuez
- Malade ou des symptômes ? restez chez vous et contactez votre médecin
- Testez-vous : faites un autotest (vendu en pharmacie) avant d’aller rendre visite à quelqu’un si vous n’êtes pas vacciné
- Privilégiez les activités en plein air
- En petit groupe c’est plus sûr (plutôt à cinq qu’à cinquante)
- Si tous les membres d’un groupe présents sont vaccinés, ils peuvent enlever le masque
- Bien aérer et ventiler les espaces intérieurs
- Gardez une distance de sécurité d’un mètre et demi
- Même en voyage, restez prudents. Téléchargez le certificat covid numérique, téléchargez l’application Coronalert et informez-vous des mesures locales.

Pour rappel aussi, les personnes qui effectuent du télétravail pourront, dès mercredi 9 juin, retourner en moyenne un jour par semaine sur leur lieu de travail.

"Cet été ne sera pas encore un été normal. Mais en suivant bien les règles sanitaires de base, nous pourrons bénéficier d’un été plus agréable que celui de 2020. N’oubliez pas de savourer cet été, de façon sûre”, concluait le Premier ministre Alexander De Croo (photo). Le prochain Comité de concertation est prévu le 11 juin et se penchera notamment sur la poursuite de la mise en œuvre du Plan été à partir du 1er juillet.

Les plus consultés