Prime d'investissement rétroactive pour les pompes à chaleur combinées à des panneaux solaires

Le gouvernement flamand est parvenu à un accord ce vendredi au sujet d’une prime à l'investissement rétroactive, d'un montant de 1.163 euros, pour l'installation de pompes à chaleur. L'avis du Conseil d'Etat a toutefois été demandé, a précisé l'exécutif flamand. Les propriétaires devront donc vraisemblablement attendre encore jusqu’à l’automne avant de recevoir leur prime.

A la suite d'un récent arrêt de la Cour constitutionnelle, les propriétaires de panneaux solaires équipés d'un compteur numérique en Flandre ne peuvent plus bénéficier d'un compteur inversé virtuel sur foi duquel une compensation était calculée. Le gouvernement flamand a alors proposé une compensation unique qui devrait garantir un rendement de 5% sur 15 ans.

Mais cette solution avancée par la ministre à l’Energie Zuhal Demir n'a pas satisfait les propriétaires de pompes à chaleur, un système qui fonctionne surtout en hiver quand il y a peu de soleil. L'exécutif régional vient dès lors de s'entendre sur une prime à l'investissement rétroactive pour les 31.000 propriétaires de pompes à chaleur combinées à des panneaux photovoltaïques, qui sont entrées en service avant le 31 décembre 2020.

La prime rétroactive sera aussi accessible pour quelque 530 installations de cogénération ou de petites éoliennes. Le gouvernement flamand débloque 37,2 millions d’euros pour cette mesure de compensation.

Les plus consultés