AFP or licensors

Les jeunes de 16-17 ans pourront aussi recevoir un vaccin anti-corona

Les ministres de la Santé des différents gouvernements du pays ont décidé, au cours d’une Conférence interministérielle, que les adolescents de 16 et 17 ans pourront eux aussi recevoir le vaccin Pfizer/BioNTech. Les jeunes de cette tranche d’âge qui ont des pathologies sous-jacentes et qui sont donc des patients à risque seront inclus en premier lieu dans la campagne de vaccination. Ceux qui n’ont pas de problème de santé ne recevront une invitation à se faire vacciner que lorsque tous les adultes du pays auront reçu leur invitation.

"Il est important que le vaccin de Pfizer/BioNTech soit également proposé aux jeunes de 16-17 ans", indiquait le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (photo) au micro de VRT NWS. "La décision de principe a été prise et va immédiatement être transcrite dans la pratique".

Concrètement, cela veut dire que les patients à risque âgés de 16-17 ans seront immédiatement inclus dans la campagne de vaccination. "Il s’agit de jeunes qui ont par exemple la mucoviscidose, le diabète de type 1, des problèmes aux reins", expliquait le ministre Vandenbroucke à la VRT. "Leur généraliste ou un spécialiste peut les placer sur la liste pour qu’ils reçoivent une invitation. C’est sur base de leur signalement que les invitations seront envoyées".

Les adolescents de 16-17 ans qui sont en bonne santé recevront également une invitation, mais seulement après que tous les citoyens majeurs aient été invités à se faire vacciner. "Nous attendons encore un peu, et nous allons respecter pour ces jeunes l’ordre normal des catégories d’âge", précise le ministre fédéral de la Santé. A savoir que les citoyens sont invités par ordre décroissant d’âge à aller se faire vacciner.

Frank Vandenbroucke indique que les grands adolescents peuvent décider eux-mêmes s’ils veulent se faire vacciner. "La vaccination se fait sur base volontaire. C’est valable pour les personnes de plus de 65 ans, les cinquantenaires … les jeunes de 16-17 ans sont assez grands pour pouvoir réfléchir et décider d’eux-mêmes. Mais il est vraiment conseillé de se faire vacciner".

Les plus consultés