55 millions d’euros pour ouvrir les centres de vaccination jusqu'à mi-octobre en Flandre

Le gouvernement flamand a débloqué 55 millions d'euros pour ouvrir les centres de vaccination encore jusqu'à la mi-octobre, ont annoncé ce mercredi les ministres des Affaires intérieures et de la Santé, Bart Somers et Wouter Beke. Cette mesure est prise notamment pour organiser en Flandre un tour supplémentaire de vaccination à la fin des vacances d’été à l’attention de tous les citoyens qui, pour une raison quelconque, n’auront encore pu recevoir la seconde dose de leur vaccin contre le Covid-19. C’est ce qui avait été annoncé vendredi à la conférence de presse hebdomadaire de l’Agence flamande Soins et Santé sur l’avancement de la campagne de vaccination. La Région wallonne annonce entretemps avoir envoyé ce mercredi les dernières invitations à la vaccination à sa population adulte.

L’organisation de ce "tour de rattrapage" doit encore être élaborée. Ceux qui ont raté l’opportunité de se faire vacciner (première dose) ou avaient refusé un vaccin dans un premier temps et ont changé d’avis auront alors aussi une seconde chance. La vaccination n’est toujours pas obligatoire, mais les autorités veulent tout mettre en œuvre pour atteindre un pourcentage aussi élevé que possible d’adultes vaccinés.

Le gouvernement régional a donc décidé vendredi de prolonger l'ouverture des centres jusque mi-octobre, mais le financement de ceux-ci s'arrêtait à la mi-juillet. Jusqu’à présent, 65 millions d’euros ont été débloqués par les autorités flamandes pour les coûts logistiques et près de 130 millions d’euros pour les coûts médicaux. Pour ces dépenses, le gouvernement régional débloque donc maintenant, respectivement, 29 et 26 millions d’euros supplémentaires.

La Flandre a ouvert 95 centres pour vacciner sa population contre le Covid-19. Jusqu'à présent, 57% des adultes ont reçu au moins une dose et 28% sont totalement vaccinés. Les centres tournent actuellement à plein régime. Cette semaine et la semaine prochaine, un total d’environ 1,3 million de vaccins seront ainsi administrés.

En Wallonie, toutes les invitations à la vaccination ont été envoyées

En Wallonie, "toutes les invitations à la vaccination auront été envoyées ce mercredi", a confirmé la ministre régionale de la Santé, Christie Morreale, mardi en commission du parlement wallon.

Selon la ministre, il restait en début de semaine quelque 70.000 personnes de plus de 18 ans à convoquer, ce qui devait être terminé ce mercredi. Les personnes invitées à se faire vacciner risquent toutefois d'être confrontées à un délai de deux ou trois semaines avant de pouvoir obtenir un rendez-vous, en raison notamment du nombre de doses reçues, à savoir aux alentours de 300.000 par semaine alors que les prévisions optimistes envisageaient des livraisons de 400.000 doses hebdomadaires.

À l'heure actuelle, 58% des Wallons de plus de 18 ans ont reçu une première dose de vaccin et 28% sont totalement vaccinés, ce qui place la Région wallonne dans le top 5 européen, s'est félicitée la ministre Morreale (photo, à dr.).

Les plus consultés