Radio 2

La saison balnéaire est ouverte à Wenduine, "respectez les sauveteurs"

C’est sur la plage de Wenduine, près du Coq (Flandre occidentale), que la saison de baignade a été officiellement ouverte ce vendredi. Dès le 15 juin, il devrait y avoir au moins un poste de sauveteurs dans chacune des communes balnéaires du littoral belge. Et dès le 1er juillet, tous les postes de sauvetage seront opérationnels.

Cette année, il y aura plus de 80 postes de sauveteurs. Au cours de l’été 2020, les sauveteurs ont dû intervenir près de 600 fois alors que des baigneurs ou des sportifs sur l’eau étaient en situation de danger. Ils ont également aidé un millier de personnes, et avant tout des enfants, à retrouver leur chemin ou leurs proches.

Les sauveteurs sont préparés et équipés pour effectuer leur travail dans les conditions sanitaires prescrites par l’épidémie de coronavirus. Ils recevront ainsi des moyens de protection personnels, comme des masques buccaux et des gants. Mais aussi un masque spécial pour faire du bouche-à-bouche lors d’une opération de réanimation.

"Les sauveteurs sont en première ligne pour secourir les blessés"', explique Ann Beun du service côtier des sauveteurs. "Quelqu’un qui est en train de se noyer doit recevoir de l’aide aussi rapidement que possible. Mais il faut tenir compte du fait que cette personne peut être infectée. C’est pourquoi nous utilisons des ballons de ventilation qui permettent aux sauveteurs de faire du bouche-à-bouche sans prendre le risque d’être infectés".

Decaluwé : "Respectez davantage les sauveteurs"

Le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, a appelé au respect des sauveteurs lors du coup d'envoi de la saison estivale à la Côte. "Nos sauveteurs sont un maillon essentiel de notre sécurité. C'est pourquoi j'appelle tout un chacun à leur témoigner davantage de respect", a indiqué le gouverneur.

L'année dernière, plusieurs incidents visant des sauveteurs ont émaillé l'été, notamment à Blankenberge. Le gouverneur a également exhorté les sauveteurs à se faire vacciner le plus rapidement possible et appelé les bourgmestres du littoral à les faire figurer en haut des listes de réserve. "Je demande à toute personne qui en a les moyens de vacciner les sauveteurs en priorité. Ils doivent pouvoir secourir les personnes qui en ont besoin en toute sécurité", a-t-il affirmé.

Les plus consultés