Pexels-Teona Swift

Un "hôtel pour plantes" ouvre à Gand pour entretenir les plantes des étudiants partis en vacances cet été

Durant les vacances d’été, les étudiants de l'Université de Gand vont pouvoir faire entretenir leurs plantes par le personnel de la bibliothèque de la Faculté des Lettres et de Philosophie. Le bibliothécaire, Paul Buschmann, a en effet pris l'initiative de créer un "hôtel des plantes". Un service qui est par ailleurs totalement gratuit.

Paul Buschmann est le bibliothécaire de la Faculté des Lettres et de Philosophie de l'université de Gand. L'idée de l'hôtel des plantes lui est venue d'un collègue étranger : " Je participais à une conférence à l'étranger il y a quelques années lorsqu'un collègue bibliothécaire m'a parlé de cette initiative. J'ai pensé : c'est magnifique, en toute simplicité. Nous allons également le faire".

Différentes options de soins

A l’arrivée des vacances d’été, les étudiants qui logent en kot ne savent pas toujours quoi faire avec leurs précieuses plantes. Désormais, elles pourront donc être temporairement "adoptées".

La bibliothèque propose différentes options de soins : "Dans l'option A, les plantes sont arrosées deux fois par semaine, dans l'option B une fois et l'option C est prévue pour les cactus et d’autres cas particuliers", explique Paul Buschmann.

Pour faciliter les arrosages, chaque étage de la bibliothèque accueillera une des options. Les étudiants ont par ailleurs la possibilité de choisir l'emplacement de leur plante : dans un endroit très lumineux ou peu lumineux.

Une bibliothèque de 8000 m²

"La bibliothèque de la Faculté des Lettres et de Philosophie est exceptionnellement grande, et est d'ailleurs l'une des plus belles de Flandre", souligne fièrement Buschmann. "Notre surface au sol est d'environ 8 000 mètres carrés. Ainsi, toutes les plantes peuvent bénéficier de l'espace dont elles ont besoin. Une distance d'un mètre et demi fera également l'affaire pour les plantes."

On notera que l'initiative s'adresse uniquement aux étudiants de l'Université de Gand. Chaque plante sera dotée d’une immatriculation afin que son propriétaire soit connu. Une trentaine d'employés de la bibliothèque travailleront en rotation pendant les mois d'été pour s'en occuper. 

Les plus consultés