Chargement lecteur vidéo ...

Le train mythique de l’Orient-Express de passage en Belgique (avec quelques heures de retard)

L'Orient Express, le train le plus luxueux du monde, traverse notre pays cette semaine. Les amateurs de trains ont la possibilité d’admirer les wagons bleus qui passent mardi et jeudi entre Bruxelles et Essen. "Ce sont toujours les mêmes wagons, même s'ils ont bien sûr été adaptés aux conditions techniques d'aujourd'hui", explique Walter Smolders, expert en trains. Un voyage de deux jours de Bruxelles à Venise revient à 2.650 euros par personne. Et malgré ce prix élevé, il ne reste plus aucune place. 

L'Orient Express, notamment connu grâce au livre d'Agatha Christie, traverse cette semaine notre pays à toute allure pour se rendre à Amsterdam et en revenir. La destination n'est peut-être plus Istanbul, mais le train lui-même n'a pas changé, souligne Walter Smolders, vice-président de la connexion des trains à vapeur de Mariembourg, sur Radio 2 : "Ce sont toujours les beaux wagons bleu foncé ornés du métal de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits. Bien entendu, le train a été adapté aux exigences techniques d'aujourd'hui."

Le prix d'un voyage Bruxelles-Venise n’est pas donné : 2.650 euros par personne, pour deux jours de train, une nuitée et, bien sûr, des repas et boissons de luxe. 

Un deuxième passage ce jeudi

Les célèbres wagon passaient par Bruxelles, Schaerbeek, Vilvorde, Malines, Anvers et Essen en direction des Pays-Bas ce mardi.  Le train a cependant été retardé de plus de cinq heures, vraisemblablement en raison du mauvais temps en Suisse. 

Les fans de l'Orient Express ont une nouvelle chance de l'admirer ce jeudi. Il reviendra en effet d'Amsterdam, et fera une halte plus longue à Essen, de 11h47 à 12h32, arrivera à Anvers vers 13h et juste avant 15h à Bruxelles-Midi.

Un lien particulier avec la Belgique

Selon Walter Smolders, l'Orient Express a un lien particulier avec notre pays : "Ces lignes de luxe étaient l'idée de l'ingénieur liégeois Georges Nagelmackers. C'est dans ce but qu'il a fondé la Compagnie Internationale des Wagons-Lits en 1876. Elle était la première en Europe à proposer des wagons-lits de luxe. Le siège de la société était également situé à Bruxelles. La société n'existe plus, bien qu'il y ait toujours une division basée à Amsterdam."

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés