Un chauffeur de taxi gantois cachait de la cocaïne sur le toit de son véhicule

Le taximan pensait pouvoir tromper la vigilance de la police en cachant les stupéfiants à un endroit inattendu dans son véhicule. Mais lors d’un contrôle sur le parking de la gare de Gand-Saint-Pierre, la police a retrouvé samedi 12 grammes de cocaïne dans le panneau lumineux sur le toit du taxi.

La police a fait cette découverte inattendue dans la zone kiss-and-ride de la gare centrale de Gand. La valeur de rue des 12 grammes de cocaïne représente environ 600 euros. Le chauffeur de taxi a été emmené pour être interrogé, mais a été remis en liberté depuis lors.

Le parquet de Flandre orientale va mener une enquête plus approfondie.

Le chauffeur de taxi s’est fait prendre dans le cadre de l’action S.T.R.O.P. Ce sont des projets qui s’attaquent plus spécialement aux nuisances publiques et à la criminalité de rue. Ils comprennent notamment des contrôles avec des chiens pisteurs de drogues dans les parkings de gares.

Les plus consultés