Radio 2

C’est fini de se balader torse nu et en bikini dans le centre de Blankenberge

À partir d ce jeudi 1er juillet, vous risquez une sanction administrative communale (SAC) pouvant aller jusqu'à 350 euros si vous vous promenez en maillot ou en bikini dans le centre de la commune balnéaire de Blankenberge. Selon la ville, les tenues de plage doivent être réservées à la plage et ne doivent pas être arborés dans les rues commerçantes ni dans le centre-ville. L'interdiction ne s'applique pas aux enfants de moins de 12 ans.

A partir du jeudi 1er juillet, quiconque se promènera dans le centre de Blankenberge torse nu, en maillot de bain ou en bikini risquera une amende de 350 euros. La commune voisine de Knokke avait introduit cette règle il y a un an et à présent Blankenberge lui emboîte le pas. Le conseil communal avait annoncé la proposition au début du mois, mais à présent, le règlement de police a été officiellement approuvé. "Les maillots de bain ont leur place sur la plage et non en dehors", déclare le conseil communal. Sur la digue et sur la plage, vous pouvez toujours vous promener torse nu ou en tenue de plage. L'interdiction ne s'applique pas aux enfants de moins de 12 ans.

D'abord un avertissement

"Celui qui se promènera encore en maillot de bain en ville, recevra d'abord un avertissement", déclare la bourgmestre Daphné Dumery (N-VA) à Radio 2 West Vlaanderen. "La police pourra agir lorsque des personnes causent des nuisances en se promenant dans le centre-ville en tenue de plage ou en entrant dans les magasins. Bien sûr, nous ne parlons pas seulement du haut du corps nu. Il y a même des gens qui pensent qu'il est normal de se baigner dans la mer et de déambuler trempé dans le centre puis de monter dans le train. C'est ce que nous voulons éviter".

David Dehenauw, présentateur météo de Radio 2 et habitant de Blankenberge, comprend la nouvelle règle. "Il n'est pas difficile de mettre un T-shirt en marchant dans la rue. Même s'il y aura des gens qui ne seront pas d'accord avec moi, pour moi, c'est une décision logique."
 

Les plus consultés