Chargement lecteur vidéo ...

Test PCR: l’affluence de vacanciers laisse peu de place aux personnes qui ont des symptômes du Covid

Les vacances d’été débutent officiellement jeudi 1er juillet, et avec elles très vraisemblablement les premiers grands départs vers des pays étrangers. Les centres de test corona sentent en tous cas l’approche du grand jour, l’affluence augmentant progressivement. Les personnes qui n’ont pas encore pu se faire vacciner ou qui n’ont reçu que la première dose d’un vaccin, reçoivent deux tests PCR gratuits pour pouvoir vérifier qu’ils ne sont pas contaminés et montrer ainsi patte blanche lors du passage de la frontière et l’entrée dans un pays étranger. Mais le nombre de futurs vacanciers qui veulent se faire tester est tellement important que les personnes qui ressentent des symptômes du Covid-19 et veulent aussi se faire tester obtiennent difficilement un rendez-vous.

C’est notamment le cas au centre de triage de l’hôpital Saint-Joseph à Mortsel. Entretemps, quelque 160.000 Belges ont déjà introduit une demande pour recevoir deux tests PCR gratuits. Et les généralistes croulent sous les demandes de test, bien qu’ils ne soient pas réellement responsables pour cela.

Les personnes qui ressentent d’éventuels symptômes de coronavirus ou ont eu un contact à haut risque avec quelqu’un qui est contaminé, sont cependant priés d’appeler leur généraliste, qui peut aider dans la recherche d’un rendez-vous pour un test, indiquait l’association Domus Medica à VRT NWS.

Les plus consultés