La concentration en PFAS autour de l'usine 3M a diminué en 10 ans

Le taux de PFAS (substances polyfluoroalkylées), le groupe de substances chimiques auquel appartient le PFOS (acide perfluorooctanesulfonique), dans les œufs provenant des environs de l'usine 3M de Zwijndrecht (province anversoise) est préoccupant, mais tend à diminuer par rapport à ce qu’il était il y a dix ans. C'est ce qu'a annoncé ce mercredi l'Université d’Anvers (UAntwerpen) en se basant sur de récentes recherches. Les valeurs mesurées dans les légumes sont également plus faibles.

Depuis 2004, un groupe de chercheurs de l'UAntwerpen surveille la présence de PFOS, de PFOA (acide perfluorooctanoïque) et de substances de type PFAS dans le sol, mais aussi chez les oiseaux, les poissons et les invertébrés comme les vers de terre, à différents endroits. Il y a dix ans, une trentaine d'œufs de poules provenant d'une trentaine de sites en Flandre, dont celui de Zwijndrecht, ont aussi été analysés.

En 2018 et 2019, les chercheurs ont à nouveau prélevé des échantillons d'œufs, de légumes et de sol jusqu'à quinze kilomètres autour de l'entreprise 3M. Les résultats de cette dernière étude n'ont pas encore fait l'objet d'une publication scientifique, mais ont déjà été utilisés pour déterminer les mesures de précaution, notamment pour la consommation d'œufs et de légumes dans les environs de l'usine.

D’après l'UAntwerpen, les concentrations de PFOS dans les œufs se sont avérées particulièrement élevées, bien qu'elles diminuent sensiblement à mesure que la distance par rapport à l'usine 3M augmente. Dans les légumes, les concentrations étaient par contre jusqu'à cent fois plus faibles, et aucun effet clair de la distance par rapport à l'entreprise n'a pu être déterminé.

Concernant le PFOA , aucun effet clair de la distance par rapport à 3M n'a pu être démontré, ni dans les légumes ni dans les œufs. La bonne nouvelle, selon les chercheurs, est qu'il semble y avoir eu un déclin au cours de la dernière décennie. Par exemple, en 2010, la concentration de PFOS dans les œufs près de 3M était plus de cinq fois supérieure aux niveaux actuels.

www.fotodp.be

Les plus consultés