Chargement lecteur vidéo ...

Soins aux personnes handicapées: financement accéléré pour réduire les listes d’attente

Le gouvernement flamand investira cette année encore un budget de 230 millions d’euros afin de réduire les listes d’attente pour l’octroi d’une aide financière aux personnes atteintes d’un lourd handicap. A l’origine, il avait l’intention de répartir ce financement sur quatre ans, mais l’attente est souvent beaucoup trop longue pour les personnes qui ont besoin d’urgence d’une assistance.

A la suite d’un reportage réalisé par la VRT pour l’émission Pano - qui avait mis en lumière le temps d’attente souvent très long imposé aux parents d’enfants lourdement handicapés, qui ont besoin d’une aide financière pour se faire aider - le ministre-président flamand Jan Jambon avait promis à l’automne dernier d’accélérer l’investissement prévu par son gouvernement.

La décision qui vient de tomber aura pour effet que pratiquement toutes les personnes handicapées pour lesquelles une aide financière est sollicitée d’urgence, afin de financer leur accueil dans un centre spécialisé ou à domicile, pourront bénéficier d’une allocation plus rapidement.

"La décision concerne avant tout le groupe prioritaire 1, qui a les besoins les plus urgents. Cela représente actuellement 2.700 personnes qui ont fait une demande ou dont la demande était en attente jusque décembre 2020 inclus. Nous voulons les aider rapidement. Ce qui veut dire qu’elles se verront allouer un budget", indiquait le ministre flamand de la Santé Wouter Beke (photo) à VRT NWS.

"Jusqu’à présent, le temps d’attente pouvait atteindre 3 ans. Nous voulons le réduire de moitié. Afin que ces personnes reçoivent effectivement un budget endéans les 18 mois".

Les plus consultés