Le jardin botanique de Meise, intégralement rénové, rouvre ses portes au public

La ministre flamande de l'Économie et de l'Agriculture, Hilde Crevits (CD&V), et la ministre flamande de l'Environnement et du Tourisme Zuhal Demir (N-VA) ont officiellement inauguré le tout nouveau jardin botanique de Meise. Parmi les rénovations, on compte des bâtiments d'accueil modernes, de nouveaux jardins et une expérience touristique contemporaine. Quelque 9 millions d'euros ont été investis dans la nouvelle infrastructure.

Le jardin botanique accueille désormais ses visiteurs sur une grande place à l'entrée principale. Autour de cette place se trouvent le nouveau bâtiment d'accueil avec la billetterie, la boutique du jardin et les sanitaires, ainsi que la ferme flamande restaurée, qui accueillera des expositions. La première de ces expositions sera "Straffe Koffie", une exposition sur tous les aspects du café.

De l'autre côté du domaine, un nouveau centre d'accueil a été ouvert. Il sera le point de départ de quatre promenades thématiques : Des hommes et des plantes, Jardin du monde, Jardins historiques et Moments forts de la saison. Une nouvelle signalisation, des intersections et des panneaux d'information en quatre langues guideront les visiteurs à travers ce domaine de 92 hectares.

À deux pas de l'entrée principale se trouvent deux jardins clos récemment aménagés :  le jardin médiéval et le jardin des parfums et des couleurs. Derrière l'orangerie, le jardin historique, clos également, a été transformé en jardin culinaire. L'ancienne allée de hêtres a également été complètement réaménagée et remplacée par des sapins d'eau, plus résistants au changement climatique. Le château abrite désormais une exposition permanente sur l'histoire du jardin botanique, du domaine et de ses habitants. 

"Captiver et inspirer les visiteurs"

"Le Jardin botanique est désormais prêt à relever les défis du XXIe siècle", a déclaré l'administrateur général Steven Dessein. "Nous espérons captiver et inspirer les visiteurs."

Pour la ministre Hilde Crevits, la crise sanitaire a démontré le caractère essentiel des jardins botaniques. "C'est plus qu'un simple jardin, c'est un lieu d'inventaire pour des milliers de plantes, un berceau de la recherche scientifique de niveau mondial" a-t-elle déclaré. "En tant qu'institution scientifique de renom, elle contribue à la connaissance et à la conservation des plantes dans le monde entier. En outre, les écoles et le grand public sont impatients de faire connaissance avec les nombreuses plantes. Le Jardin botanique de Meise est donc aussi l'un des meilleurs exemples de rapprochement entre la science et les gens."

"Le jardin est devenu une véritable attraction touristique", s'est de son côté réjouie la ministre Zuhal Demir. "Ces dernières années, le nombre de visiteurs a doublé et, même pendant la crise sanitaire qui a engendré une fermeture temporaire et des mesures restrictives, le nombre de visiteurs n'a diminué que de 20%. Nous voulons maintenant miser sur le jardin botanique pour attirer également les touristes étrangers. Qu'il s'agisse des gourmets, des passionnés d'Histoire ou des amoureux de la nature, chacun y trouvera son compte." 

Les plus consultés