BELGA/VAN ASSCHE

Les Fêtes de Gand désormais inscrites sur la liste du patrimoine immatériel flamand

Les célèbres "Gentse Feesten" (Fêtes de Gand), qui se tiennent chaque année durant dix jours en juillet dans le chef-lieu de la province de Flandre orientale ont été inscrites sur la liste du patrimoine immatériel flamand. La table du pèlerin de l'ancien Sint-Julianusgasthuis (Hospice St Julien)  à Anvers a également été reconnue. "Les Gentse Feesten et la Pelgrimstafel de la Sint-Julianusgasthuis sont deux exemples uniques du patrimoine immatériel flamand", a commenté le ministre flamand de la Culture, Jan Jambon (N-VA).

Les Gentse Feesten - qui sont un peu le pendant des Fêtes de Wallonie à Namur - ont été annulées en 2021 pour la deuxième année consécutive, en raison des mesures sanitaires prises pour lutter contre la pandémie de coronavirus. Mais cela n'a pas empêché leur inscription sur la liste du patrimoine immatériel flamand.

Ces fêtes ont lieu depuis 1843, au départ sur l'hippodrome de Saint-Denis-Westrem, avant de s'installer dans le centre-ville gantois. Elles attirent en général 1,3 million de visiteurs. 

Des fruits de mer sur la table du pèlerin

La table du pèlerin, installée dans l'ancien gîte du Sint-Julianusgasthuis, servait au départ à accueillir douze pèlerins choisis parmi d'autres et qui avaient voyagé à Rome et en Terre Sainte. De nos jours, la table est dressée pour douze personnes nécessiteuses.

Le Jeudi Saint, plusieurs plats à base de fruits de mer sont servis à cette table pour douze personnes âgées - le même nombre que celui des apôtres. 

Les plus consultés