Chargement lecteur vidéo ...

Naissance de deux grues cendrées dans le Limbourg, une première en Belgique

Deux grues cendrées sont nées le 30 avril dans la vallée du Zwarte Beek, dans la province du Limbourg, a-t-on appris lundi. Il s'agit d'une première en Belgique. Le lieu exact de nidification de la grue a été tenu secret. Un système de surveillance a été spécialement mis en place pour s'assurer que les oiseaux ne soient pas dérangés.

L'est de la Belgique est traversé deux fois par an par des grues cendrées qui migrent en grands groupes pour rejoindre leurs quartiers d'hiver ou d'été. Cela faisait maintenant trois ans qu'un couple se posait dans la vallée du Zwarte Beek, et l'année dernière un nid avait même été construit, sans qu'aucun œuf n'y soit pondu. Mais cette fois-ci fut la bonne, puisque le 30 avril, deux bébés grues cendrées ont éclos.

"Après le loup, nous pouvons maintenant ajouter une autre espèce de premier plan à la liste", s'est réjouie lundi la ministre flamande de l'Environnement Zuhal Demir (N-VA). "J'ai également reçu l'honneur de donner un nom aux deux petits. J'ai choisi Gru et Dru, d'après les frères jumeaux du film d'animation Moi, Moche et Méchant."

L'association flamande de protection de la nature Natuurpunt, avec le soutien du gouvernement flamand, travaille depuis plusieurs années à la restauration de la nature dans la région. La nidification du couple de grues cendrées et la naissance de leurs petits viennent couronner l'ensemble de leurs efforts.

"Ce n'est pas un hasard si les grues ont choisi la vallée du Zwarte Beek, même si nous sommes évidemment agréablement surpris", a déclaré Noah Janssen, directeur du département de la gestion de la nature à Natuurpunt. "Nous avons travaillé très dur ici au cours des 50 dernières années pour humidifier le sol et restaurer la végétation, comme dans les zones de tourbières et de marais."

Les jeunes grues feront leurs premières tentatives de vol vers la mi-juillet. La famille restera en Belgique jusqu'à la fin du mois d'octobre. Après cela, elle migrera probablement vers le sud pour passer l'hiver. Les grues restent fidèles à leur nid, il y a donc de fortes chances pour que des petits y naissent encore à l'avenir.
 

Les plus consultés