Photo d'archives

Des scouts anversois en difficulté sur l’Escaut secourus par les autorités néerlandaises

Mardi matin, un groupe de scouts marins d'Anvers a rencontré des problèmes sur l'Escaut oriental aux Pays-Bas. En raison des fortes rafales de vent, quatre voiliers et un bateau avec des accompagnateurs ont connu des difficultés. Les services de secours de Zélande se sont précipités avec d'importants moyens et ont pu mettre les 21 personnes à bord en sécurité. Le camp a été interrompu prématurément.

Certains des scouts sont même tombés à l'eau. Les services de secours de la province néerlandaise de Zélande se sont précipités avec de grands moyens et ont pu mettre les 21 adolescents à bord en sécurité. Un scout a été emmené préventivement à l'hôpital pour hypothermie, mais il a pu rentrer chez lui peu de temps après.

"Tout le monde s'en est sorti indemne. Mais le camp a été interrompu, deux semaines plus tôt que prévu", explique Jan Van Reusel, des Scouts et Guides de Flandre.

Aux Pays-Bas, le code jaune avait été émis car on annonçait de fortes rafales de vent. 

"Le groupe n'avait ignoré aucun avertissement ni aucune règle. Ils étaient très bien préparés, avaient le bon équipement, portaient tous un gilet de sauvetage. Les compétences nautiques enseignées par les scouts marins ont fait leurs preuves. Ils ne sont pas à critiquer. Ils sont partis plus tôt en raison des mauvaises prévisions météo mais ont été piégés par le vent. Heureusement, rien de grave n'est arrivé", explique encore le porte-parole de l'association des Scouts et Guides de Flandre.

 

Les plus consultés