Les jeunes qui sont rentrés d’Espagne en avion de leur propre initiative risquent une amende

L'agence flamande de santé "zorg en gezondheid" veut infliger une amende administrative aux jeunes qui, malgré un cluster d'infections au coronavirus, ont quand même pris l'avion pour rentrer d'Espagne à la place des bus spécialement affrétés. "Nous examinons comment la motiver légalement, mais la possibilité est prévue dans la réglementation", a déclaré la porte-parole Ria Vandenreyt. "Nous ne pensons pas qu'il soit acceptable qu'après tous les efforts qui ont été faits pour eux, ces jeunes soient montés dans l'avion et ont pu infecter d'autres personnes."

Le nombre de jeunes concernés n'est pas connu à ce stade. 'Zorg en gezondheid' attend à présent une liste des voyagistes Jongerentravel et Summer Bash, avec les coordonnées des jeunes qui ont refusé de rentrer en bus. On ignore à ce stade si seuls les jeunes testés positifs et ceux qui ont refusé un test risquent une amende, ou également ceux qui ont été testés négatifs.

Selon Zorg en Gezondheid, les jeunes qui sont rentrés par avion enfreignent en tout cas la règle selon laquelle ils devaient effectivement être mis en quarantaine ou isolés dans le pays où ils séjournaient, l'Espagne en l'occurrence.
Plusieurs dizaines de jeunes partis en vacances en Espagne avec ces deux tours-opérateurs ont été testés positifs au Covid-19 ces derniers jours.
 

Les plus consultés