Chargement lecteur vidéo ...

Des jeunes provoquent quelques incidents lors de la fermeture des cafés à Knokke-Heist

La police de Knokke-Heist a dû intervenir samedi soir sur la Alfred Verweeplein, où un grand nombre de jeunes s'étaient rassemblés à la fermeture des cafés, sans respect des mesures sanitaires. Parmi les fêtards se trouvaient de nombreux Néerlandais, mais la police a fini par interpeller deux jeunes Flamands

La soirée avait commencé dans le calme. De nombreux jeunes, dont certains n’avaient pas plus de 16 ans, s’étaient ressamblés sur la Alfred Verweeplein à Knokke. Beaucoup d'entre eux étaient de nationalité néerlandaise. La police de Knokke était présente et était même assistée par la cavalerie néerlandaise.

Après la fermeture, les esprits se sont échauffés et la police a dû intervenir. Des bouteilles ont été lancées sur une terrasse. Deux jeunes assez échauffés se sont comportés de manière indisciplinée et ont été arrêtées administrativement. Il s'est avéré qu'ils n'étaient pas néerlandais, mais flamands.

Par la suite, la police a dû intervenir à plusieurs reprises, mais le problème était généralement résolu après une explication.

Le chef de la police, Steve Desmet, s'est montré satisfait de l'approche adoptée par la suite. "C'était une nuit chargée, mais il n'y a pas eu d'incidents graves. En restant sur le terrain, nous pouvons éviter beaucoup de problèmes. Nous voulons que ça reste comme ça les prochaines nuits. La coopération avec le secteur de la restauration s'est également bien déroulée. Je suis satisfait de la façon dont s'est déroulée la première soirée."

L'été dernier, il y a eu également quelques incidents à Knokke et l'heure de fermeture des cafés n'a pas toujours été respectée par les jeunes.
 

Les plus consultés