Getty Images

13% de la population flamande vit dans la pauvreté ou l'exclusion sociale

D’après les chiffres publiés ce mercredi par Statistics Flanders, 13% des habitants de la Région flamande vivaient dans la pauvreté ou l'exclusion sociale en 2020. Cela équivaut à environ 850 000 personnes. Les victimes les plus fréquentes de la pauvreté sont les familles monoparentales, les chômeurs, les locataires, les personnes peu instruites et les personnes originaires de pays hors de l'Union européenne. 

Statistics Flanders se base sur l'enquête EU-SILC de 2020. Cette enquête ayant été substantiellement renouvelée en 2019, la comparaison avec les années précédentes est difficile. Statistics Flanders conclut néanmoins que la part des personnes en situation de pauvreté ou d'exclusion sociale ces dernières années est inférieure à celle de la période 2004-2006.

En 2020, 13% des habitants de la Région flamande vivaient dans la pauvreté ou l'exclusion sociale. Il s'agit de personnes qui vivent dans un ménage dont le revenu est inférieur au seuil de pauvreté, dans un ménage souffrant de privation matérielle sévère et/ou des personnes âgées de moins de 60 ans et vivant dans un ménage à très faible intensité de travail (ménages dont les adultes ne travaillent pas ou seulement de manière limitée sur le marché de l’emploi).

La majeure partie des personnes en situation de pauvreté ou d'exclusion sociale sont au chômage (60%). Le taux de pauvreté est également plus élevé chez les personnes issues de familles monoparentales (36%), les locataires (33%) et les personnes peu qualifiées (26%). Un autre groupe important est celui des personnes nées en dehors de l'Union européenne (39%).

Les plus consultés