Succès flamand à Cannes : "La Civil" de Teodora Ana Mihai obtient le Prix de l’Audace

La réalisatrice flamande-roumaine Teodora Ana Mihai a remporté, vendredi soir lors de la cérémonie de clôture de la section Un Certain Regard à Cannes, le Prix de l'Audace pour son film "La Civil".

Premier long métrage de fiction de Teodora Ana Mihai (photo ci-dessous), "La Civil", inspiré de faits réels, raconte l'histoire déchirante d'une mère mexicaine qui perd sa fille kidnappée par un cartel de la drogue.

Tourné fin 2020 à Durango, au Mexique, en pleine crise sanitaire, "La Civil" est le résultat de sept années de réflexion, de préparation et de recherches intensives.
Produit par la société anversoise Menuetto, le film est coproduit par Les Films du Fleuve des frères Dardenne, Mobra Films (Roumanie) et Teorema (Mexique) avec le soutien du Fonds audiovisuel de Flandre (VAF).

Lors de la cérémonie de vendredi, le prestigieux Prix Un Certain Regard est lui allé à la Russe Kira Kovalenko pour "Les poings déserrés". Le Prix du jury a lui été attribué à "Great Freedom" de l'Autrichien Sebastian Meise, le Prix d'ensemble à "Bonne Mère" de la Française Hafsia Herzi et le Prix de l'originalité à "Lamb" du réalisateur Valdimar Johannsson. Une mention spéciale a par ailleurs été attribuée à "Noche de Fuego" de Tatiana Huezo, réalisatrice de nationalités salvadorienne et mexicaine.

Recentré sur la découverte de cinéastes émergents, Un Certain Regard a proposé en 2021 vingt longs métrages dans sa compétition. Six d'entre eux étaient des premiers films, lesquels concourent également à la Caméra d'or, dont "La Civil", mais aussi "Un Monde" de la Belge Laura Wandel.

Présidé par la réalisatrice et scénariste Andrea Arnold, le jury était composé de la réalisatrice et scénariste Mounia Meddour, de la comédienne Elsa Zylberstein, du réalisateur et scénariste Daniel Burman et du réalisateur et comédien Michael Covino.
 

Les plus consultés