Chargement lecteur vidéo ...

En images : Pepinster, une des communes les plus touchées de Wallonie

Hier, les services de secours ont continué à déblayer les débris des inondations dans les communes fortement sinistrées de la région liégeoise. L'accès à certaines zones de la région étant encore difficile, le véritable travail des services d'urgence et des citoyens doit encore commencer. Cependant, le niveau de l'eau continue de baisser.

À Pepinster, les militaires sont également toujours occupés à fouiller dans les débris. On ne sait pas si des personnes se trouvent encore sous les décombres.
Entre-temps, la zone de police locale a visité des centaines de maisons pour vérifier qu'il n'y a plus de personnes présentes. La police appose des autocollants sur les maisons pour garder la trace de leurs déplacements.
 

Un corps retrouvé à Hampteau, l'identification toujours en cours

Un corps sans vie a été retrouvé samedi près du village d'Hampteau (près de Hotton), quelques kilomètres en aval du lieu où une jeune fille de 15 ans a disparu mercredi, emportée par les flots, remportent plusieurs médias locaux. Il n'a pas encore été formellement identifié, précise le parquet du Luxembourg dimanche matin.

Le service d'identification des victimes ne dispose pas de suffisamment d'éléments pour confirmer qu'il s'agit bien de la jeune fille de 15 ans tombée dans l'Ourthe mercredi, précise le parquet du Luxembourg. Le corps a été découvert par un agriculteur à environ trois kilomètres du lieu où l'adolescente, originaire de la Région bruxelloise, a été emportée par les flots.
 

Seul le niveau d'eau de la Mehaigne inquiète encore un peu

Comme samedi soir, seule la Mehaigne et ses affluents dans les provinces de Namur et de Liège restaient en phase d'alerte de crue dimanche matin, selon la dernière mise à jour, à 9h00, de la direction générale opérationnelle de la Mobilité et des Voies hydrauliques. Les niveaux sont cependant à la baisse et la tendance devrait se poursuivre.

Tous les niveaux des cours d'eau encore en pré-alerte de crue poursuivaient, eux, leur décrue. Dans la plupart des provinces, "les niveaux sont orientés à la baisse et la tendance va se poursuivre dans les prochaines heures", précise ainsi le service public wallon. Cela concerne notamment la Sambre, la Meuse, l'Eau d'Heure, La Lesse, la Lhomme, l'Ourthe, l'Amblève et la Vesdre.
 

 

 

Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés