Des jeunes ou des patients pas complètement vaccinées hospitalisés pour cause de coronavirus

Les admissions à l'hôpital sont à nouveau en augmentation ces derniers jours. Pourtant, la vaccination devraient en principe empêcher que des personnes se retrouvent à l'hôpital. Les patients qui sont maintenant admis sont-ils tous opposés au vaccin ou les vaccins ne fonctionnent-ils pas aussi bien qu'on le pensait ? Les réponses du virologue Steven Van Gucht.

Entre le 13 et le 19 juillet, il y a eu en moyenne 25,7 admissions à l'hôpital par jour pour cause de coronavirus, soit une hausse de 48% par rapport à la période de référence précédente. Au total, 266 personnes sont hospitalisées en raison du Covid-19, dont 87 patients traités en soins intensifs.

"Nous constatons une augmentation surtout à Bruxelles, ce qui peut être dû à plusieurs facteurs. Un taux de vaccination plus faible, davantage de contacts entre les personnes, mais aussi des admissions de patients provenant d’autres provinces", explique le virologue Steven Van Gucht.

Qui sont donc ces patients admis ? 

Steven Van Gucht y voit trois éléments : "Tout d'abord, nous constatons principalement qu'il s'agit de personnes qui n'ont pas encore été vaccinées ou pas encore complètement." Le patient "Covid moyen" est aussi beaucoup plus jeune, selon le virologue. "Depuis plusieurs semaines, nous constatons un rajeunissement de la population des patients des hôpitaux. Plus de deux tiers des patients sont actuellement âgés de moins de 60 ans. C'est toute une différence par rapport à il y a quelques mois", ajoute Steven Van Gucht. Enfin, beaucoup moins de personnes sont admises avec des troubles sous-jacents.

Les chiffres de Sciensano brossent un tableau encore plus clair. La majorité (68 %) des patients Covid qui sont maintenant admis à l'hôpital ont moins de 60 ans. Un tiers des patients ont actuellement entre 40 et 50 ans, et un quart entre 20 et 40 ans. Ce dernier groupe ne représentait que 10 % des patients Covid admis au printemps de cette année.

Moins de patients en soins intensifs et moins de décès

Donc les vaccins semblent faire leur travail. En tout cas pour ceux qui ont été entièrement vaccinés. Ceci peut également être observé dans les autres cas de figures. Le nombre de patients Covid en soins intensifs continue de diminuer. Et le taux de mortalité continue également de baisser. Actuellement, il y a moins d'un décès par jour en moyenne.
 

Les plus consultés