Belga

La Croix Rouge prépare une opération de distribution de repas pour des milliers de sinistrés 

La Croix-Rouge fournira deux repas chauds par jour à environ dix mille familles dans la zone sinistrée au cours des semaines et des mois à venir. Il s'agit d'une opération de grande envergure, et la Croix-Rouge teste déjà une distribution gratuite de nourriture dans la commune de Trooz. "La population en a vraiment besoin", déclare Jan Poté de Rode Kruis Vlaanderen.

Un premier test a débuté mardi à Trooz (en province de Liège), où 700 repas ont été servis. Aujourd'hui, il y en aura un millier. C'est le début d’une vaste opération organisée par la Croix-Rouge, qui permettra de fournir deux repas chauds par jour à quelque dix mille familles.

Jan Poté, de la Croix-Rouge flamande : "Les habitants de Trooz qui ont déjà reçu un repas sont très satisfaits. Il s'agit souvent de personnes qui sont revenues chez elles après les inondations, mais qui n'ont plus ni gaz ni électricité. Et donc ne peuvent pas préparer de repas. Les gens sont vraiment en demande et ce que nous faisons est très apprécié."

L'action est maintenant étendue à l'ensemble de la zone sinistrée. "Cela pourra prendre des semaines, voire des mois, avant que tout le monde ait à nouveau le gaz et de l'électricité, ou que les équipements de cuisine soient remplacés. Deux repas par jour pour dix mille familles dans toute la zone sinistrée, voilà l'ampleur de l'opération à laquelle nous sommes confrontés."

Tout cela coûte évidemment très cher, mais la Croix-Rouge ne veut pas donner de chiffre. "Mais si vous savez ce que coûte un repas, oui, il faudra beaucoup d'argent. Heureusement, nous avons de nombreux volontaires dans la zone touchée, et de nombreuses mains secourables."

Grâce au numéro de compte BE70 0000 0000 2525, les particuliers et les entreprises peuvent déposer de l'argent pour les victimes des inondations, et cet argent sera utilisé pour financer la distribution gratuite de nourriture.

Les supermarchés font don d'argent à la Croix-Rouge et de vivres pour les sinistrés

Ainsi le secteur de la grande distribution en Belgique a affiché son soutien aux victimes des intempéries en faisant don de vivres ou en versant de l'argent à la Croix-Rouge.
"Tous les dons récoltés par la Croix-Rouge de Belgique permettent de financer les opérations de secours et l'assistance directe apportée en urgence aux victimes des inondations", a expliqué de son côté l'administrateur-délégué de la section francophone de la Croix-Rouge de Belgique, Pierre Hublet.
 

Les plus consultés