DLE

Le bilan provisoire des inondations s'établit à 32 morts et 18 disparus

Le bilan provisoire des inondations qui ont touché la Belgique s'établissait mercredi à 32 décès, a indiqué la police fédérale. Toutes les victimes ont été identifiées par cette dernière. Actuellement, 18 personnes sont toujours portées disparues ou restent injoignables depuis les inondations. Les services de police poursuivent leur travail sur le terrain.

 

Plus de 10.000 Verviétois devront trouver un autre logement

Alain Barbier, le chef de corps de la zone de police Vesdre a indiqué que plus de 10.000 personnes devraient trouver un nouveau logement, rien que pour la commune de Verviers. "On parle actuellement de 5.512 familles qui devraient faire face à cette situation. Concrètement, plus de 10.000 personnes seront concernées", détaille-t-il.

A Pepinster également, de nombreux citoyens ont dû quitter leur maison, envahie par les eaux. Une vingtaine d'entre elles se sont effondrées sous la force des flots, d'autres représentant un danger devront probablement être abattues. "Pour Pepinster, même s'il faut être extrêmement prudent avec les chiffres, on avance le nombre de 2.000 personnes qui devront être relogées", explique le chef de corps, personnellement touché par ces inondations puisque ses parents, habitant Pepinster, ont, eux aussi été sinistrés et ont dû quitter leur maison.

La zone de police Vesdre, aidée par toutes les autres zones du pays, assure une présence permanente dans les communes sinistrées. "On a en permanence entre 55 et 70 hommes qui sécurisent les quartiers touchés, qui règlent la circulation et qui assurent les missions quotidiennes", détaille le chef de corps qui assure qu'une tolérance zéro sera d'application. "Nous avons un accord avec le parquet et chaque personne qui s'adonne à ce genre d'activité sera poursuivie", assure le chef de la police.
 

Les plus consultés