Un camp de jeunesse flamand interrompu : 73 participants positifs au Covid-19

En raison d'un nombre important de cas positifs au Covid-19, des jeunes du Brabant flamand ont dû interrompre leur camp de vacances organisé à Plombières en province de Liège par le mouvement de jeunesse flamand Chiro. Parmi les 106 participants, 73 se sont révélés être contaminés par le coronavirus, a confirmé le bourgmestre de la ville de Montaigu-Zichem (Brabant flamand), Manu Claes (CD&V), vendredi soir.

Vendredi 16 juillet, l'un des participants avait commencé à développer des symptômes du coronavirus. Les organisateurs avaient alors décidé de pratiquer des autotests. "Plusieurs personnes étaient infectées. Le soir-même, la décision a été prise d'arrêter le camp", a expliqué le bourgmestre Manu Claes.

Samedi dernier, tout le monde rentrait à la maison, et dimanche les participants du camp ont pu se faire tester dans un centre basé à Aerschot. Les résultats sont, en proportion, assez impressionnants : des 106 participants, 73 sont positifs.

Jusqu'à présent, personne n'a présenté de symptômes sérieux. Le groupe entier reste en quarantaine, et les personnes qui avaient été déclarées négatives devaient être testées à nouveau ce vendredi. "La commune et le mouvement Chiro prennent l’affaire très au sérieux. Nous suivons la situation de près, et restons en collaboration avec les prestataires de soins de première ligne et le centre de tracing", a déclaré le bourgmestre Claes. Le camp devait normalement durer jusqu'au mercredi 28 juillet.

Les plus consultés