Stad Leuven

Le championnat du monde de breakdance à Louvain en 2023?

Le gouvernement flamand soutient la candidature de la Ville de Louvain (Brabant flamand) pour l'organisation du championnat du monde de breakdance en 2023. C’est ce qu’ont annoncé les ministres des Sports Ben Weyts et du Tourisme Zuhal Demir. "En tant que Ville sportive européenne, Louvain souhaiterait organiser après le championnat du monde de cyclisme aussi le championnat du monde de breakdance", précisait l’échevin des Sports, Johan Geleyns.

Le breakdance est une discipline de danse qui intéresse de plus en plus le monde sportif. Lors des Jeux Olympiques de Paris, en 2024, la danse sportive sera pour la première fois incluse au programme des compétitions. C’est notamment la raison pour laquelle la ville universitaire brabançonne espère être sélectionnée pour organiser le championnat du monde de breakdance l’année avant les JO.

"Cela correspond aussi à notre politique en matière de sports. Le breakdance est 'branché', ce qui correspond parfaitement à la philosophie de Louvain", indiquait l’échevin Geleyns.

Ville sportive européenne

Le chef-lieu du Brabant flamand a été sacré le 26 octobre dernier "Ville sportive" européenne 2021. "Nous investissons beaucoup et depuis de nombreuses années dans le sport à Louvain, nous sommes donc particulièrement heureux et fiers", avait réagi à l'époque l'échevin des Sports.

Louvain veut donc maintenant investir davantage dans le sport. Parmi les activités annoncées dans le cadre de son titre européen, citons la Flèche Brabançonne, le Leuven Night Run, la Corrida de fin d'année, le Championnat belge d'escrime, et le Championnat du monde de cyclisme, qui sera organisé en septembre à Louvain.

Un coût de 1,3 million d’euros

Pour pouvoir organiser le championnat du monde de breakdance, il faut remplir certaines conditions. "Il faut tout d’abord bénéficier d’un soutien financier", explique l’échevin Geleyns. "Il faut aussi pouvoir prévoir une infrastructure adéquate. Cela se passera avant tout à l’air libre. Il faut aussi préparer l’événement les mois qui le précèdent. Et après l’organisation du championnat du monde en 2023, la ville sélectionnée aura l’obligation de promouvoir le breakdance pendant trois ans via diverses activités. Nous soutenons réellement ce projet".

L'exécutif flamand a libéré 450.000 euros, tandis que la Ville de Louvain débourse 375.000 euros. Le coût total de l'organisation est estimé à 1,3 million d'euros. La fédération flamande de danse sportive et un bureau d'organisation y sont associés, avec pour objectif d'attirer quelque 45.000 visiteurs sur les trois jours de la compétition.

Les plus consultés