James Arthur Photography

Pas de vaccins perdus à la suite d’une panne d'électricité dans un centre à Gand

Le centre de vaccination au Flanders Expo de Gand (Flandre orientale) a connu dans la nuit de jeudi à vendredi une panne d'électricité de trois heures, l'empêchant de vacciner une partie des personnes qui devaient se voir administrer une dose d'un sérum contre le Covid-19. Quelque 750 rendez-vous matinaux ont été reportés. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) a analysé des dizaines de milliers de vaccins stockés dans le centre de vaccination pour voir s'ils étaient encore utilisables. Elle a ensuite conclu qu'ils peuvent encore être injectés, indiquent les autorités communales gantoises.

La panne de courant s’est produite pendant la nuit. Un générateur de secours qui aurait du palier la coupure d'électricité ne s'est pas mis en marche, si bien que l'installation de refroidissement n'a pas fonctionné entre 3h et 6h du matin.

Il n'y aurait cependant pas eu d'intention criminelle, la police et le parquet n’ont pas été dépêchés sur place. "Nous ne savons pas comment la panne s’est produite. L’analyse est en cours", indiquait en fin de matinée Michiel Dendooven, responsable du centre de vaccination, à VRT NWS.

Restait à voir si les vaccins, qui doivent être conservés au frais, peuvent encore être utilisée. L’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé a analysé des milliers de flacons de sérum. Dans le pire des cas, 50.000 vaccins auraient pu être devenus inutilisables, indiquait à VRT NWS l’échevin gantois compétent en la matière.

Il semblerait cependant que la panne de courant n'ait finalement pas eu de conséquence fâcheuse pour les vaccins qui y étaient conservés. Les plus de 20.000 doses qu'on craignait devoir jeter sont encore utilisables, indiquaient ce vendredi après-midi les autorités locales gantoises.

L'AFMPS a conclu que les vaccins n'avaient pas été endommagés et restaient efficaces, et peuvent donc être injectés, précisait l'échevine Sofie Bracke, s'exprimant en l'absence du bourgmestre Mathias De Clercq.

DLE

Pas de problème pour les rendez-vous après 10h

Quelque 4.000 personnes devaient être vaccinées ce vendredi dans le centre de Flanders Expo (photo archives). Celles arrivées entre 8h et 10h ont reçu un nouveau rendez-vous. Certaines pourront encore être vaccinées ce vendredi, les autres devront revenir un autre jour. Les vaccinations ont repris à 10h, avec des réserves provenant d’autres zones de soins. Comme celles de Wachtebeke, Wetteren et Oudenaarde.

"Nous voulons servir au plus vite les personnes qui ont manqué leur vaccination ce vendredi matin", indiquait Michiel Dendooven. "Il se pourrait donc que nous travaillions plus tard ce soir, ou que nous fassions appel à du personnel supplémentaire, pour augmenter la quantité de vaccinations tout au long de la journée".

James Arthur Photography
Chargement lecteur vidéo ...

Les plus consultés