JO : les Belgian Cats battues par la Chine mais tête de série en quarts, Borlée forfait aux 400m

Déjà qualifiée pour les quarts de finale, la Belgique (photo, en rouge) a assuré son statut de tête de série malgré sa défaite 74-62 face à la Chine pour son dernier match du groupe C du tournoi olympique de basket féminin, ce lundi à Tokyo. En quarts, les Cats affronteront le Japon. Et alors que Kevin Borlée renonce aux demi-finales du 400m en raison d’une douleur à l’ischio-jambier - pour se préserver pour le relais 4x400m messieurs -, les autres athlètes belges qui sont entrés en action ce lundi se sont presque tous qualifiés pour l’étape suivante dans leur discipline.

Déjà qualifiées pour les quarts de finale, les Belgian Cats se sont assuré le statut de tête de série malgré leur défaite 74-62 face à la Chine pour leur dernier match du groupe C du tournoi olympique de basket féminin. Dans un début de match à haute intensité, la Belgique pouvait se reposer sur Emma Meesseman déjà bien en jambe avec 12 points dans le premier quart-temps, bouclé sur le score de 21-17 pour les Cats. Le deuxième quart-temps était plus compliqué pour les filles de Philip Mestdagh, en difficulté face à la défense chinoise. À elle seule, Meesseman maintenait la Belgique dans le match avec 20 unités au repos (37-38).

Après le repos, la Chine maintenait son intensité défensive qui mettait à mal l'attaque belge. Des difficultés offensives qui se traduisaient aussi en défense, où les Cats laissaient trop d'espace aux Chinoises, adroites à trois points pour prendre sept points d'avance avant le dernier quart-temps (52-59). Les Cats étaient toujours dans le dur offensivement au moment d'entamer le quatrième quart-temps, à l'image de leur manque de réussite à trois points (2/18).

De l'autre côté du terrain, la Chine profitait toujours autant des largesses défensives belges pour s'imposer 74-62 et terminer en tête du groupe C. Emma Meesseman, bien limitée en seconde période, termine meilleure marqueuse côté belge avec 24 points, tout en ajoutant 7 rebonds. En tant que meilleur deuxième, la Belgique ne pourra pas affronter un troisième de groupe et sera donc opposée à la Serbie ou au Japon en quarts de finale. 

Le tirage au sort effectué ce lundi après la dernière rencontre de la journée entre l'Australie et Porto-Rico a finalement indiqué que la Belgique devra affronter le Japon en quarts de finale, mercredi à 10h20 heure belge. Face à l'équipe qui évolue à domicile, la Belgique devra rester sur ses gardes. La dernière confrontation entre les deux nations en match officiel remonte au tournoi de qualification olympique à Ostende en février 2020. Les Cats s'étaient imposées 92-84 dans un match compliqué. Au Mondial 2018, les filles de Philip Mestdagh s'étaient inclinées lors du deuxième match de groupe 77-75 après prolongation. 

Athlétisme : Kevin Borlée renonce au 400m pour sauver le 4x400m

Kevin Borlée (photo) ne disputera pas les demi-finales du 400 mètres individuel ce lundi. Le spécialiste du tour de piste ressent une gêne à l'ischio-jambier et ne veut pas mettre en péril le relais belge du 4x400 mètres. Il l'a annoncé dans la matinée sur Instagram. "Je dois me retirer des demi-finales du 400 mètres. J'ai ressenti une gêne hier lors de ma course. Je ne pense pas que ce soit trop grave, mais c'était vraiment tendu ce lundi matin. Après un examen avec le staff médical, on m'a conseillé de ne pas courir", a écrit Kevin Borlée sur son compte Instagram.

"Il n'y a pas de mots pour décrire ce que je ressens actuellement. Mais si je veux être à 100% pour le relais 4x400 mètres, je ne peux vraiment prendre aucun risque aujourd'hui", a-t-il ponctué. Les séries du relais 4x400 mètres masculin sont prévues vendredi. La finale, comme de coutume, viendra ponctuer samedi (14h50 belges) les épreuves d'athlétisme disputées au stade Olympique de Tokyo.

Lundi, au lendemain d'une cinquième place acquise en finale du relais mixte 4x400 mètres, Kevin Borlée a pris la 2e place de sa série en signant son meilleur chrono de la saison (45.36). L'athlète de 33 ans dispute ses quatrièmes Jeux Olympiques. La cinquième place à Londres 2012 sur 400m constitue son meilleur résultat dans les épreuves individuelles. Il restait malgré tout un représentant belge en demies avec Jonathan Sacoor, troisième de sa série en 45.41.

Athlétisme : Sacoor éliminé en demi-finales

Jonathan Sacoor (photo) a cependant été éliminé en demi-finale du 400 m messieurs. Il a terminé 8e et dernier de la première demi-finale en 45.88. Sacoor, 21 ans, a terminé troisième de la première série en 45.41. Il dispose d'un record personnel en 45.03.

Athlétisme : Vanderelst rejoint les demi-finales du 1.500m

Elise Vanderelst (photo archives) a réussi à se qualifier pour les demi-finales du 1.500m des épreuves d'athlétisme. La jeune Montoise de 23 ans a terminé neuvième de la première série en 4:05.63, le deuxième meilleur chrono de sa carrière, à trois secondes de son record de Belgique établi le 10 juin dernier à Florence (4:02.63). La Canadienne Gabriela Debues-Stafford (4:03.70) s'est adjugée cette série. Les six premières de chacune des trois séries et les six meilleurs chronos restants avançant en demi-finales, Vanderelst devait attendre les résultats des autres séries avant de savoir si elle poursuivait l'aventure.

Personne n'a fait mieux qu'elle parmi les non-qualifiées directes de la deuxième série, remportée par la Néerlandaise Sifan Hassan (4:05.17), qui vise un incroyable triplé 1.500-5.000-10.000m. La Montoise finissait bien dans les six meilleurs chronos restants et avançait en demi-finales. Championne d'Europe en salle de la distance en mars dernier, Vanderelst dispute ses premiers Jeux.

Athlétisme : Vervaet éliminée en demi-finale sur 200 m

Imke Vervaet (photo) a été éliminée en demi-finale du 200 m dames, en terminant à la 7e place de la troisième et dernière demi-finale en 23.31. La Gantoise de 28 ans s'était qualifiée pour les demi-finales en 23.05, améliorant son record personnel qui était de 23.24. La Néerlandaise Dafne Schippers, vice-championne olympique en titre, a aussi été éliminée en demi-finale avec une 6e place dans la première demie en 23.03. Le meilleur temps des demies a été signé par la Jamaïcaine Elaine Thompson-Herah, médaillée d'or sur 100 m, en 21.66 Les deux premières de chacune des trois demi-finales et les deux meilleurs chronos restants avancent en finale.

Athlétisme: Couckuyt bat le record de Belgique mais rate la finale

L'Anversoise a signé un chrono de 54.47, battant ainsi le record de Belgique qu'elle avait établi en séries en 54.90. Un chrono cependant insuffisant pour atteindre la finale.

Paulien Couckuyt (photo) a pris la troisième place de sa série et devait attendre les chronos de deux autres demi-finales pour savoir si elle était qualifiée pour la finale. Les deux premières des trois demi-finales et les deux meilleurs chronos restants étant qualifiées pour la finale. Seulement, les Ukrainiennes Anna Ryzhykova (54.23) et Viktoriya Tkachuk (54.25) ont été plus rapides.

Canoë-kayak : Artuur Peters en demies-finales via les repêchages

Le kayakiste limbourgeois de 24 ans s'est qualifié, au repêchage, pour les demi-finales du K1 1.000 mètres des Jeux. Le sportif originaire de Neerpelt avait échoué à se qualifier dans sa série, mais a facilement remporté son repêchage.

"Le but était d'aller directement en demi-finale, mais je me suis heurté à deux concurrents difficiles dans ma série" a réagi Artuur Peters (photo). "Heureusement, j'ai eu un bon repêchage. Je suis satisfait". Dans sa série, Artuur Peters a semblé pouvoir atteindre les deux premières places qualificatives, avant de devoir reconnaître la supériorité du Tchèque Josef Dostal et de l'Australien Thomas Green dans la dernière partie de course.

Lors de ses débuts olympiques à Rio en 2016, Artuur Peters n'avait pas su se qualifier pour la finale A (reprenant les huit meilleurs). Il veut franchir cet obstacle à Tokyo. "Je vais viser le top 4 de la demi-finale de demain".

Canoë-kayak : Lize Broekx et Hermien Peters en demi-finales

Les kayakistes Hermien Peters et Lize Broekx (photo) ont décroché ce lundi leur ticket pour les demi-finales du K2 500 mètres. Après avoir manqué les deux premières places qualificatives de leur série, le duo belge a remporté son repêchage sur le site olympique de Sea Forest Waterway.

"C'était une matinée difficile, mais nous sommes satisfaites d'avoir fait une bonne course", a déclaré Lize Broekx. "Cela donne confiance pour demain". Lize Broekx et Hermien Peters ont été envoyées au repêchage après avoir terminé quatrièmes de leur série, où seuls les deux premiers équipages sont automatiquement qualifiés.

Mardi, les deux débutantes olympiques viseront une place dans la finale A. "Nous devons tout donner dès le début et on espère aller en finale", analyse Hermien Peters. "Après cela, on verra ce qu'il reste dans le réservoir. Les places en finale seront chères. C'est une bonne chose que nous ayons remporté le repêchage. Ça confirme que nous sommes en forme et prêtes pour demain".

Les plus consultés