140 ans qu’il n’y avait plus eu de cigogneau à la réserve naturelle de Geel

Pour la première fois depuis 1880 un cigogneau est né dans la réserve naturelle De Zegge à Geel, en province anversoise. L’an dernier, cinq nids artificiels y avaient été placés, dans l’espoir d’attirer des couples de cigognes pour qu’ils se reproduisent. La démarche a été couronnée de succès. Un couple s’est installé depuis le printemps dans la réserve naturelle et a donné naissance à un poussin, qui a bien grandi depuis lors.

"Le cigogneau est maintenant prêt à voler. C’est exceptionnel pour nous parce qu’il n’y avait plus eu de nid de cigognes depuis 1880 dans la réserve de Geel. C’est clairement un oiseau sauvage qui couve, parce qu’il ne porte pas d’anneau", expliquait Bert Veris de la réserve De Zegge avec fierté.

"C’est aussi une bonne nouvelle pour tout le quartier car lorsqu’un oiseau occupe un territoire cela veut dire que l’environnement est adapté pour l’accueillir. Une cigogne cherche en effet sa nourriture pas seulement dans la réserve naturelle, mais aussi dans les pâturages des agriculteurs alentours", précisait Veris.

"Nous espérons que ce même couple de cigognes reviendra l’an prochain, accompagné d’amis, afin qu’une petite colonie puisse s’établir dans la réserve De Zegge. Une cigogne reste fidèle à son nid et ensuite à son partenaire. Il y a donc de l’espoir".

De Zegge est la plus ancienne réserve naturelle de Flandre et est gérée depuis 1952 par la Société royale de zoologie d’Anvers, propriétaire du zoo anversois et du parc animalier Planckendael. Il s’agit d’une tourbière de 115 hectares. Ce sont les experts du zoo qui ont placé l’an dernier les cinq nids artificiels dans la réserve de Geel, sans grand espoir d’y voir des cigognes s’y établir. L’expérience a cependant été couronnée de succès.

Zoo Antwerpen

Les plus consultés