Changement de majorité en vue à Blankenberge ?

La commune côtière de Blankenberge (Flandre occidentale) pourrait connaître bientôt un changement de majorité, avec le retour au pouvoir des libéraux de l'Open VLD, au détriment de la bourgmestre Daphné Dumery (N-VA). Mi-août, les membres d’Open VLD à Blankenberge devront en effet décider s’ils veulent faire partie de la nouvelle majorité et quitter ainsi l’opposition. A la suite de disputes internes au sein de la majorité, les socialistes de Vooruit ont quitté en avril la coalition. Les libéraux doivent régulièrement prêter leur renfort pour permettre d’approuver des dossiers. Certains estiment donc que la situation doit être clarifiée. Reste à voir si la bourgmestre Dumery (photo) pourra conserver son poste.

Open VLD, dans l'opposition depuis les élections communales d'octobre 2018 tout en étant le premier parti au niveau communal, souhaite revenir au pouvoir à Blankenberge - en crise politique depuis avril dernier - en utilisant les possibilités offertes par un nouveau décret flamand, indique le parti ce mercredi dans un communiqué. Blankenberge est dirigée depuis quatre mois par une majorité alternative après que Vooruit ait refusé d'accorder encore sa confiance à Daphné Dumery, en lui reprochant l'échec de sa politique et une attitude "dictatoriale". Le parti socialiste a lui-même vu son échevin Jurgen Content accusé de corruption dans plusieurs dossiers et suspendu de ses fonctions, qui ont entretemps été redistribuées.

Cette situation a provoqué, selon l'Open VLD, un blocage de la ville. Les libéraux ont entamé des négociations avec les partis de la majorité communale - le CD&V, la N-VA et Vooruit. Selon eux, un nouveau décret flamand voté à la mi-juin stipule qu'une motion de défiance votée au sein du conseil communal permet d'installer un nouveau collège.

"Ce n'est un secret pour personne que l'Open VLD Blankenberge est un parti de pouvoir qui veut prendre ses responsabilités. La question de savoir si et comment les libéraux sortiront la coalition du marasme sera toutefois déterminée par les membres du parti dimanche" lors d'un congrès, a affirmé le chef de groupe, Björn Prasse.

La N-VA et le CD&V ont pour leur part proposé la formation d'une large coalition à Blankenberge, a indiqué la bourgmestre nationaliste. En cas de changement de coalition et de l'arrivée des libéraux au sein du collège, le poste de bourgmestre reviendrait à l'Open VLD - Björn Prasse en l’occurrence, qui avait obtenu le plus de voix en octobre 2018 - et échapperait donc à Daphné Dumery.

Les plus consultés