Un adolescent de 16 ans, disparu dans la mer à Ostende, a été retrouvé mort

Vers 20h ce jeudi, le corps sans vie de l’adolescent a été retrouvé, au terme de plus de quatre heures d’intenses recherches par les secouristes et la police, dans la mer et sur la digue. L’information a été confirmée par le chef de la police locale et le bougmestre faisant fonction, Kurt Claeys. Ce vendredi, le parquet de Flandre occidentale indique qu'il s'agit très probablement d'une tragique noyade, due au courant de l'eau. 

L’adolescent s’était rendu ce jeudi à Ostende avec plusieurs amis de Bruxelles. Vers 16h, ses camarades l’ont vu marcher vers la mer, puis ils perdaient toute trace du jeune Bruxellois de 16 ans. Une importante action de recherche a été lancée peu après par la police, les gardes-côtes et les sauveteurs en mer, épaulée par des hélicoptères, des bateaux et des drones.

Au courant de la soirée, l’action de recherche se déplaçait pogressivement en direction de la station balnéaire de Bredene, en suivant le courant de l’eau. Sans résultat. Ce n’est que peu avant 20h, à marée plus basse, que le corps sans vie de l’adolescent a été retrouvé. Non loin de l'endroit où il avait disparu. 

Les amis et la famille du jeune Bruxellois, ainsi que les maîtres-nageurs, recevront l'aide psychologique nécessaire. Une enquête sera par ailleurs menée pour déterminer les circonstances exactes de la disparition et du décès.

Radio 2
Chargement lecteur vidéo ...

Probablement mis en difficulté par le courant

Le parquet de Flandre occidentale a indiqué ce vendredi midi que le jeune homme qui s'est noyé à Ostende s'est probablement retrouvé en difficulté à cause du courant. D'après le parquet, tout indique qu'il s'agit d'un malheureux accident, très rare en zone surveillée. En conséquence, aucune autopsie ne sera pas pratiquée.

Le jeune homme originaire de Bruxelles était allé nager dans la zone de baignade surveillée de la Groiestrand. L'adolescent a probablement été surpris lorsque l'eau est devenue soudainement plus profonde. Il a alors probablement rencontré des difficultés à cause du courant et n'a pas pu revenir à la nage.

Ce vendredi, les sauveteurs en mer mettent donc les visiteurs en garde: "La mer avait l'air calme hier, mais c'était trompeur. Il y avait beaucoup de courant. Il peut atteindre une vitesse de 4 km/h, ce qui est important. Restez donc prudents dans l'eau". 

Les plus consultés