"La Belgique deviendra probablement à nouveau rouge la semaine prochaine"

D’après les calculs du biostatisticien Geert Molenberghs (photo), notre pays devrait à nouveau passer au rouge sur la carte européenne des voyages, au courant de la semaine à venir. A l’heure actuelle, seule Bruxelles est colorée en rouge sur cette carte des infections remise à jour tous les jeudis, alors que la Flandre et la Wallonie sont encore en orange. Mais les chiffres relatifs à l’épidémie du coronavirus sont en hausse constante depuis quelques jours en Belgique, souligne le biostatisticien de l’Université d’Anvers.

"L’incidence, c’est-à-dire le nombre d’infections au coronavirus pour 15 jours sur 100.000 habitants, se situe presque à 200. On s’attend à ce que cette limite soit dépassée au courant de la semaine prochaine, ce qui représente l’une des conditions pour passer au rouge. Pour la Flandre, cela ne devrait en tous cas pas tarder", estime Geert Molenberghs.

"Nous voulons évidemment que les chiffres baissent, mais ils sont en train de monter de façon stable. Il faudrait renverser la tendance", indiquait encore l’expert à VRT NWS.

Les codes de couleur permettent aux différents pays d’ajuster leur politique sanitaire en matière de voyages. La couleur qu’obtient une région ou un pays sur la carte européenne dépend du nombre de contaminations par 100.000 habitants, comptabilisé sur deux semaines.

Pour moins de 50 contaminations, le pays ou la région reçoit la couleur verte, au-dessus de 50 infections la couleur passe à l’orange. Au-dessus de 200 infections, la couleur vire au rouge. Et le rouge foncé est attribué quand plus de 500 contaminations sont constatées pour 100.000 habitants sur deux semaines. Le système d’évaluation est néanmoins un peu plus nuancé, le ratio de positivité (le pourcentage de tests Covid qui sont positifs) y jouant également un rôle.

La carte européenne à l'heure actuelle

Les plus consultés