Les Anversois célèbrent la fête des mères ce 15 août

Alors que dans le reste de la Belgique, aux Pays-Bas et dans nombre d’autres pays on célèbre les mamans le deuxième dimanche du mois de mai, les mères sont traditionnellement mises à l'honneur le 15 août à Anvers. Il est vrai que les chrétiens célèbrent ce jour-là l’Assomption de la Vierge Marie, mère du Christ. Et les Anversois fêtent "Moederdag" depuis bien plus longtemps le 15 août que tous les autres ne le font en mai !

Notre fête des mères "moderne", le deuxième dimanche de mai, provient en fait des Etats-Unis. En 1870, la juge Julia Ward Howe de Philadelphie en Pennsylvanie y lança une campagne pour introduire une Fête des mères. Le but était de fêter le pacifisme et le désarmement, mais l’idée ne fut pas suivie.

En 1907, Anna Marie Jarvis originaire de Virginie occidentale proposa à son tour d’introduire une journée qui permette d’exprimer sa reconnaissance aux mères. En 1908, elle célébra la première fête des mères dans son état et l’idée enthousiasma aussi les citoyens d’autres états de l’Amérique. Le président Woodrow Wilson, qui introduisit en 1920 le droit de vote pour les femmes aux Etats-Unis au niveau fédéral, décida en 1914 que le 2e dimanche de mai serait une fête nationale en l’honneur des mamans, Mother’s Day.

Depuis les Etats-Unis, cette Fête des mères "moderne" s’est propagée dans le reste de l’occident, y compris en Belgique. Mais Anvers célébrait déjà, depuis près de dix ans, les mamans un autre jour, à savoir le 15 août.

Liberaal Archief/Liberas

Pamphlet politique

En 1913, l’échevin libéral anversois Frans Van Kuyck avait en effet rédigé un pamphlet intitulé "Le Jour des Mères". Il y avait proposé que le 15 août, le jour de l’Assomption de Marie, devienne la fête des Mères. Marie est d’ailleurs la sainte-patronne de la ville portuaire depuis 1124. L’échevin voulait ainsi valoriser le rôle de la femme dans la famille. Il prônait une modernisation de l’ordre social au 20e siècle.

Van Kuyck avait diffusé son pamphlet dans la presse anversoise, mobilisé les écoles et même mis en place un comité de propagande pour faire en sorte que les enfants offrent des cadeaux à leur mère ce jour-là. Depuis lors, les Anversois célèbrent la fête des Mères le 15 août.

Kabinet van de schepen van Cultuur/Stad Antwerpen

Surprendre maman

Le 15 août, les enfants et papas anversois doivent surprendre les mamans, notamment en décorant leur chaise, en écrivant un poème, en lui offrant des fleurs ou en faisant de la pâtisserie en son honneur.

En 1913, l’initiative de l’échevin Frans Van Kuyck remporta un succès retentissant. Dans les journaux de l’époque, on peut notamment lire : "Sur la Place Verte, les étals des marchands de fleurs ont été pris d’assaut et pillés. Les fleurs se sont vendues par centaines, pour décorer la place de la maman à la table familiale. (…) Cette vente exceptionnelle de fleurs est le signe d’un jour de fête très réussi".

Depuis lors, les Anversois n’ont jamais cessé de fêter leurs mamans le 15 août.

Les plus consultés