Radio 2

Le bourgmestre évincé de La Panne refuse de rendre les clés de la maison communale

Bram Degrieck,(Plan B) l’ex-bourgmestre de La Panne (Flandre occidentale), évincé par une nouvelle coalition, refuse de rendre la clé de la maison communale. Bram Degrieck a dû quitter son poste la semaine dernière après la formation d'une nouvelle majorité dans la commune côtière. Il a fait appel de cette décision et veut attendre le jugement avant de rendre la clé.

L'échevine Cindy Verbrugge de la N-VA a récemment annoncé qu'elle quitterait la majorité afin de former une nouvelle coalition avec la liste de l’ancienne bourgmestre socialiste Ann Vanheste. Au cours d'une réunion mouvementée du conseil communal la semaine dernière, les mesures nécessaires ont été prises, de sorte que Bram Degrieck et son équipe ont rapidement dû céder la place à Ann Vanheste. Bram Degrieck a immédiatement entamé une procédure contre sa révocation auprès du Conseil d'État.

A présent qu’une nouvelle coalition est au pouvoir, Bram Degrieck et ses échevins ont été invités à rendre les clés de la maison communale et à changer les codes d'accès à divers programmes informatiques. Bram Degrieck a aussi dû changer le nom de sa page Facebook "Burgemeester van De Panne". Mais il a refusé d’obtempérer.

Lors de la réunion du conseil communal de la semaine dernière, la motion de défiance a finalement été votée après beaucoup d'agitation et deux ajournements. Bram Degrieck est toutefois convaincu que la manière dont la motion a été déclarée recevable est illégale. L'ex-bourgmestre attend l'arrêt du Conseil d'État avant d’accepter de changer quoi que ce soit : "D'ici là, nous ne remettrons en aucun cas la clé de la maison communale et nos canaux de communication resteront inchangés. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent: nous ne remettrons pas la clé, c’est un symbole de notre refus."
 

Les plus consultés