Port du masque dès la 5e primaire à Bruxelles : obligatoire pour les Flamands, pas pour les francophones

À Bruxelles, tous les élèves doivent obligatoirement porter un masque à partir de la cinquième primaire. Du moins dans les écoles néerlandophones, car les établissements francophones ont quelque peu assoupli leurs mesures. Cette différence peut parfois mener à des situations absurdes. C’est le cas dans l’école Sint-Juliaan De Vlindertuin à Auderghem, où une école francophone et une école néerlandophone se partagent la même entrée.

"Dans notre école, les élèves de 5ème et 6ème primaire doivent porter un masque. Mais les élèves de l'école francophone ne sont pas obligés de le porter", affirme Stéphanie Vermeire, directrice de l'école Sint-Juliaan De Vlindertuin.

"Il n'est pas facile d'expliquer cette situation aux enfants. Mais j'espère qu'à la fin du mois de septembre, il y aura de nouveaux assouplissements pour nos élèves du troisième degré", ajoute-t-elle.

Une même porte, deux règles différentes

Dans cet établissement d’Auderghem, les élèves des écoles francophone et néerlandophone entrent par la même porte. Mais une fois à l'intérieur, des règles différentes s'appliquent. "C'est pourquoi de bons accords entre les deux écoles étaient importants. Nous nous rendons donc dans le gymnase, où les enseignants doivent eux aussi porter le masque. Les francophones accueillent pour leur part les enfants dans la cour de récréation par petits groupes. Mais heureusement, nous nous entendons bien."

A l'extérieur, les élèves néerlandophones doivent également porter le masque s'ils ne peuvent pas garder leurs distances. Les choses seront légèrement différentes pour les élèves francophones. "Il est dommage que de telles mesures accentuent la diversité. Nous devons voir comment nous pouvons résoudre ce problème ensemble à Bruxelles. Car si on crée une diversité en ayant des mesures aussi différentes dans une même école, nous devons essayer de prendre des décisions ensemble."

Tapis rouge

Ce mercredi 1er septembre, les enfants de l'école Sint-Juliaan De Vlindertuin ont été chaleureusement accueillis. "Nous avons installé un tapis rouge pour offrir un bel accueil aux élèves, ainsi qu’un tremplin pour bien démarrer la nouvelle année scolaire. Avec ou sans masque, nous allons en tirer tout le meilleur", conclut la directrice.

On notera qu'en Flandre, le port du masque n'est plus obligatoire dans les écoles, mis à part pour les élèves de secondaire uniquement lors de leurs déplacements. 

Radio 2

Les plus consultés