Les arbitres de foot de tous niveaux désormais obligés de signaler les cas de racisme et de discrimination

La nouvelle saison de football amateur démarre ce week-end. Désormais, les arbitres retrouveront systématiquement une case "racisme et discrimination" sur leur feuille de match. La Fédération royale belge de football (URBSFA) et Voetbal Vlaanderen veulent de cette façon obliger les arbitres à signaler toute forme de discrimination.

"Jusqu'à présent, il n'y avait pas de question explicite pour savoir s'ils avaient observé une discrimination ou du racisme", explique Hedeli Sassi, conseillère à l’URBSFA, au quotidien De Morgen. "Cela sera désormais le cas, afin que les arbitres se sentent concernés lorsqu'ils remplissent ce document".

Les arbitres seront ainsi obligés d'enregistrer chaque rapport fait par un joueur, un entraîneur ou un supporter - même s'ils ne l'ont pas entendu ou vu eux-mêmes. Le rapport pourra concerner un cas de racisme ou de discrimination tant sur le terrain qu’en dehors. 

Création d'une nouvelle Chambre

Chaque affaire sera traitée par une nouvelle Chambre nationale de la discrimination et du racisme. "Des personnes compétentes en matière de discrimination siégeront dans cette chambre", explique Nand De Klerck, porte-parole de Voetbal Vlaanderen.

Cette chambre pourra imposer des sanctions. "Pour les joueurs, cela peut mener à une suspension de six mois à plusieurs années. Mais nous pouvons également imposer des sanctions alternatives aux clubs et aux supporters, par exemple la mise en place d’un projet anti-discrimination. Nous prenons cela très au sérieux", poursuit-il.

La nécessité d’agir

Une étude menée en mars dernier par la KU Leuven a montré que la discrimination dans le football était un problème récurrent. Au cours des deux dernières saisons, 37 % des joueurs âgés de 10 à 20 ans déclarent ainsi y avoir été confrontés. Un tiers des cas concernait une discrimination fondée sur la couleur de peau. L'étude a débouché sur un plan d'action dont l'un des éléments les plus marquants est l'obligation pour les arbitres de signaler les discriminations.

Au cours de la saison 2019-2020, Voetbal Vlaanderen a pour sa part reçu un peu moins de 100 signalements de racisme via les arbitres. Reste à voir si ce chiffre augmentera fortement suite à l’introduction du nouveau système.

Les plus consultés