Festival van Vlaanderen

Découvrez le violon de Mozart à Gand : "On pourra sentir sur scène tout le génie du compositeur"

Le Festival de Flandre - qui possède des éditions musicales dans de nombreuses villes flamandes ainsi qu’à Bruxelles - ouvrait ce lundi ses portes à Gand, en Flandre orientale. Quelque 130 concerts figurent au programme jusqu’au 26 septembre. Mais le festival permettra cette fois aussi d’entendre sonner le violon joué par le compositeur autrichien Wolfgang Amadeus Mozart dans la seconde moitié du 18e siècle. Il s’agit plus précisément du violon "Costa" (photo), du nom du luthier italien Pietro Antonio Dalla Costa.

Veerle Simoens, directrice du Festival de Flandre Gand est très enthousiaste de pouvoir annoncer l’événement : "C’est un instrument de musique fantastique, qui a presque 300 ans. Il est conservé au Mozarteum de Salzbourg, en Autriche. C’est un instrument qui sort très rarement, que l’on ne joue que de temps en temps, et nous le faisons venir à Gand avec un transport sécurisé et des assurances".

"Nous n’avons pas le droit de dire quand l’instrument arrivera exactement à Gand. Mais nous l’entendrons sur la scène de l’abbaye de la Bijloke (photo). On en parlera aussi et il sera accompagné de lettres écrites par Mozart. On pourra ainsi sentir sur scène tout le génie du compositeur".

Ancien mais pas en mauvais état

Le violon joué par Mozart a été construit par le luthier d’Italie du nord Pietro Antonio Dalla Costa en 1764. Mozart avait alors 8 ans. C’est le violoniste Hugues Borsarello qui le fera sonner le 20 septembre à la Bijloke, accompagné par le pianiste Paul Montag. Les deux musiciens interprèteront diverses sonates pour violon de Mozart, et partageront la scène avec le conteur Rolando Villazon. Ce dernier lira des extraits de l’abondante correspondance entre le jeune compositeur prodige et son père Léopold Mozart. La relation entre les deux hommes était complexe.

C’est magique que nous puissions encore entendre le violon sur lequel Mozart a joué

Veerle Simoens, directrice du Festival de Flandre Gand

"C’est un instrument ancien, mais il est encore en parfait état", précise Simoens (photo). "Plus un violon est ancien, meilleur il devient. Le bois est rempli de vibrations. Mozart est venu à Gand de son vivant. Il y a joué sur l’orgue de la chapelle Baudelo. L’orgue a disparu entretemps, mais c’est magique que l’on puisse encore entendre le violon sur lequel Mozart a joué à Gand".

PHOTO © Christophe Vander Eecken / LAIF

Violon d’exception, pas nécessairement extrêmement onéreux

Jan Strick, luthier de la Maison Bernard à Bruxelles, est un connaisseur de violons de réputation internationale. Il est spécialisé dans la lutherie italienne et française des 17e, 18e et 19e siècles. Il estime que le violon de Mozart est exceptionnel à deux égards. "Tout d’abord parce qu’il a appartenu à Mozart lui-même. Ce qui est exceptionnel pour tout mélomane. Et puis à cause de son luthier : Dalla Costa est un luthier majeur de l’école vénitienne".

Un Dalla Costa coûte aujourd’hui 200 à 250.000 euros, un Stradivarius autour des 10 millions d’euros
Jan Strick, luthier

En Italie du nord, chaque ville possédait son école de lutherie. La plus importante est celle de Crémone avec les Amati, Guarneri et Stradivarius. Vers 1740-1750, l’école vénitienne surpassa celle de Crémone, qui était alors un peu en déclin. "Ce violon Dalla Costa (photo) date d’après 1750, ce qui est assez tard en lutherie", explique Jan Strick.

"Mozart l’aurait reçu au moment où il déménagea à Vienne. Il n’est pas inhabituel qu’un tel instrument de musique soit encore joué aujourd’hui. Un Stradivarius, par exemple, est plus ancien et un Amati est un siècle plus vieux".

Quoi qu’il en soit, l’instrument n’est pas bon marché. "Les Dalla Costa sont des violons assez chers, mais il y en a d’autres qui sont nettement plus oméreux. A l’heure actuelle, un Dalla Costa se vend 200.000 à 250.000 euros, alors qu’un Stradivarius vaut autour des 10 millions d’euros", précise le luthier Strick.

Festival van Vlaanderen

Les plus consultés