Le taux de TVA sur les perruques revu à la baisse, "important pour les patients qui en ont besoin"

Le ministre des Finances Vincent Van Peteghem a décidé de réduire de taux de TVA sur les perruques, de 21 à 6%. Pour les personnes ayant besoin d’une perruque à la suite d'une maladie ou d'un traumatisme, cela représente une importante économie, a déclaré le ministre ce mercredi lors d'une conférence de presse organisée à la "maison du cheveu" (Haarhuis) à Oostakker (Flandre orientale).

De nombreuses personnes pensent automatiquement au cancer lorsqu'elles évoquent la perte de cheveux due à une maladie ou à un traitement. Mais la calvitie ou l'alopécie peuvent être le résultat de diverses raisons médicales et peuvent parfois affecter certains patients à vie. Le coût d'une perruque (aussi appelée prothèse capillaire) varie en fonction du type de prothèse.

Le prix moyen d'une perruque en fibres synthétiques est de 750 euros. Le prix moyen d'un modèle en cheveux naturels est de 2.000 euros, ce qui est nettement plus élevé. Pour ces personnes, la réduction de TVA introduite par le ministre Van Peteghem représentera donc une économie de plusieurs centaines d'euros.

Pour bénéficier du taux réduit de TVA, il suffit aux patients de présenter une ordonnance de leur médecin traitant ou de leur dermatologue pour une prothèse capillaire. "Quand on peut atténuer les conséquences physiques et mentales d'une maladie avec une prothèse capillaire, il est logique que nous donnions la possibilité au plus grand nombre de le faire. Avec cette réduction de TVA, nous nous assurons que les patients peuvent économiser des centaines d'euros, que le seuil d'accès aux prothèses capillaires de qualité soit considérablement abaissé", a expliqué le vice-Premier ministre CD&V.

Le ministre fédéral de la Santé Frank Vandenbroucke a lui aussi salué la réduction de cette taxe. "Je suis heureux que la baisse de la TVA supprime un seuil financier supplémentaire. Être malade est déjà assez grave en soi. Nous devons supprimer tout seuil que nous pouvons supprimer, pour que vous vous sentiez mieux", a déclaré le vice-Premier Vooruit.

Les plus consultés